Paudex débloque 10,5 millions pour son complexe communal

TravauxLes bâtiments qui abritent notamment l'école et l'administration seront rénovés et agrandis.

Image d'illustration de l'administration communale et de l'école.

Image d'illustration de l'administration communale et de l'école. Image: Commune de Paudex

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Paudex soigne son centre névralgique. Réuni lundi soir, le Conseil communal a accepté (35 oui, 1 non et 1 abstention) un crédit de 10,54 millions de francs pour la rénovation et l’agrandissement du complexe communal et scolaire. Construit en 1968, l’ensemble de bâtiments ne répond plus aux exigences actuelles.

Ce vaste projet de transformation poursuit différents objectifs: mise aux normes, amélioration de l’efficacité énergétique, prise en compte des personnes à mobilité réduite ou encore optimisation des espaces. À noter qu’une annexe de la salle polyvalente sera construite avec création d’un réfectoire pour l’école. Les autorités indiquent que ces travaux devront préserver, voire mettre en valeur, «les éléments marquants de la construction originale» tels que les vitraux ou l’empreinte en béton moulé de la grande salle.

Mis à l’enquête cet été, le projet a suscité neuf oppositions, auxquelles la Municipalité entend répondre très prochainement. Plusieurs d’entre elles portaient sur la création de places de parc entraînant la suppression d’arbres, un point sur lequel la Commune a déjà fait marche arrière.

Désormais, si les réponses de la Municipalité conviennent aux opposants, le chantier pourrait démarrer au printemps par la réfection de la grande salle et la construction de l’annexe. Dans ce cas, il devrait s’achever au début du printemps 2020. Et puisque ces travaux occasionneront des nuisances, le déménagement temporaire de la garderie est déjà annoncé et organisé.

Lundi soir, malgré une large adhésion, les conseillers ont demandé quelques précisions sur le projet au municipal des Bâtiments, Jean-François Spring. Comment la salle pourra-t-elle rester polyvalente alors qu’on discute salle de gymnastique avec le Canton? «Il existe des sols adaptés aux deux vocations, d’autant qu’elle sera destinée à de petits enfants et que les contraintes sportives sont moindres.» Qu’en est-il de l’amiante? «Il y en a, comme dans nombre d’anciens bâtiments, mais des sondages ont été effectués et il ne devrait pas y avoir de mauvaise surprise.» Ou encore, que fait-on du pressoir? «L’objectif est de le conserver, il pourrait par exemple être ramené près de la vigne dans le quartier des Côtes Saint-Maire.» (24 heures)

Créé: 13.02.2018, 20h29

Articles en relation

Paudex remporte la guerre des tarifs du port

Justice Le Tribunal fédéral a rejeté le recours contre les nouveaux prix des places d'amarrage, parmi les plus chères du canton. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...