Passer au contenu principal

Il passe son permis lundi et se le fait retirer mercredi

Un Vaudois de 20 ans s'est fait flasher à 101 km/h au lieu 50 à Mézières. Il doit tout recommencer s'il veut pouvoir reconduire.

Deux jours et déjà retiré. Alors qu'il a passé son permis de conduire lundi, un jeune Vaudois se l'est fait retirer mercredi déjà par la police cantonale. Et pour cause! Il a été flashé en voiture à 101 km/h sur une route à 50, à Mézières, dans la nuit de mardi à mercredi.

C'est la police cantonale qui communique sur cette affaire ce vendredi matin. Le chauffard (car il s'agit d'un délit de chauffard quand l'excès de vitesse dépasse 50 km/h sur une route à 50) a été contrôlé par un radar fixe. La gendarmerie l'a alors contacté mercredi matin et il s'est présenté à son quartier général de la Blécherette.

«Son permis, comme pour tous les jeunes conducteurs pendant trois ans, était à l'essai»

«Son permis, comme pour tous les jeunes conducteurs pendant trois ans, était à l'essai», explique l'adjudant Pascal Fontaine, porte-parole de la police cantonale vaudoise. «Ce jeune homme va devoir recommencer la procédure à zéro pour reconduire.»

Le délit de chauffard est passible d'une peine privative de liberté d'un à quatre ans, selon le communiqué de presse de la police. Dans ce cas, le permis de conduire est retiré pour au moins deux ans. En l'occurrence, la voiture n'a pas été saisie par la police, car elle appartient à une autre personne.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.