Passer au contenu principal

Pesticide: Lausanne ferme un réservoir d'eau potable

En raison d'un niveau de chlorothalonil légèrement supérieur aux nouvelles limites légale, la Ville a mis hors service un groupe de captages d'eau potable début 2020.

Le réservoir de Vernand a été sorti du réseau d'eau potable lausannois.
Le réservoir de Vernand a été sorti du réseau d'eau potable lausannois.
Keystone

La Ville de Lausanne a sorti du réseau d'eau potable l'un de ses groupes de captages. En cause: une présence de chlorothalonil à un niveau «très légèrement supérieur» à la nouvelle norme en vigueur.

«Par mesure de précaution»

Une valeur de 0,11 microgramme par litre - alors que la limite légale en Suisse est de 0,1 - a été constatée dans le réservoir de Vernand dans les hauts de la ville. Celui-ci a été mis hors service début 2020 «par mesure de précaution», explique jeudi la capitale vaudoise dans un communiqué.

Elle ajoute que les autres résultats sont «rassurants» et conformes aux normes. Les investigations se poursuivent et des prélèvements sur l'ensemble des ressources en eau souterraine sont en cours d'analyse pour tous les métabolites (produits de décomposition) du chlorothalonil, un pesticide de la famille des fongicides interdit depuis le 1er janvier en Suisse.

«Qualité irréprochable»

En août dernier, Lausanne s'était déjà conformé à la norme légale en mettant hors service trois captages et en diluant deux autres avec l'eau du Léman.

Lausanne continue «d'alimenter son réseau avec une eau de qualité irréprochable», assure le communiqué. Celui-ci rappelle que l'ensemble des résultats d'analyses concernant les micropolluants est disponible sur la page du site internet de la Ville.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.