Ivresse autorisée à Bourg-en-Lavaux, pas à Saint-Saph'

InsoliteLe nouveau règlement de l’Association Police Lavaux interdit l’état d’ébriété sur la voie publique. L’article a été amendé dans une commune, pas dans l’autre.

Chaque commune membre de l'Association de police Lavaux est autonome et a son propre règlement de police.

Chaque commune membre de l'Association de police Lavaux est autonome et a son propre règlement de police. Image: Gilles Simond - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On a évité la gueule de bois de justesse à Bourg-en-Lavaux lundi soir. Lors de leur première séance annuelle, les conseillers ont refusé tel quel le nouvel article 57 du règlement de police communal intitulé «Ivresse sur la voie publique». Passé devant le Conseil de Saint-Saphorin en décembre, dans le cadre de la même révision, le règlement a été accepté sans broncher. Les agents de l’Association Police Lavaux (APOL) devront faire respecter chaque texte sur son territoire.

Ainsi, dans le village de Gilles, il sera désormais «interdit de se présenter ou de se déplacer sur la voie publique en état d’ébriété». Le poète aurait apprécié… L’ancien règlement de police de Saint-Saphorin, datant de 1974, stipulait avec plus de nuance que «les personnes trouvées en état d’ivresse et provoquant de ce fait un scandale public seront punies d’amende».

À Bourg-en-Lavaux, le règlement de 1991 – celui de l’ancienne commune de Grandvaux adopté lors de la fusion en 2011 – interdisait «tout acte de nature à troubler l’ordre et la tranquillité publics», notamment «les chants bruyants ou obscènes, l’ivresse». Devant le durcissement proposé par le nouveau texte, certains ont voulu abroger l’article 57. Les conseillers se sont finalement entendus sur un amendement qui atténue l’interdiction. En substance, la personne qui se déplacera en état d’ébriété pourra être appréhendée seulement «si son comportement le justifie».

Le débat autour de l’article problématique a amusé l’assemblée. «Pourra-t-on encore rentrer à pied à 0,55‰?» s’est émue une élue. «Ce n’est pas l’idée de dénoncer celui qui titube sur la voie publique, on aurait trop de boulot», a plaisanté le municipal de Police Jean-Paul Demierre. À Saint-Saphorin, autre commune vigneronne, les conseillers n’ont pas tiqué, témoigne son homologue Mauro Contardo. «C’est le jeu des particularismes, admet-il. Mais nous voulions éviter ça… Je n’exclus pas qu’une motion me fasse reprendre ce sujet.»

Le même règlement devra passer devant les Conseils des autres Communes membres de l’APOL, soit Puidoux, Chexbres et Rivaz. Puis être validé par le Canton. En revanche, Lutry ne révisera pas son texte, trop récent, qui a servi de base à la nouvelle mouture. Ainsi, le promeneur qui s’enivre à Bourg-en-Lavaux aura-t-il intérêt à avoir dessaoulé avant d’arriver à Lutry ou à Saint-Saphorin, sous peine d’y être sanctionné pour avoir bu un verre de trop? «Dans une commune comme dans l’autre, on pourra continuer de tituber et de boire du bon produit local, rassure Eugène Chollet, commandant de l’APOL. Cadrer la vie locale est sensible, mais cet article existe seulement pour nous permettre d’amender quelqu’un qui serait couché sur le trottoir, ne pourrait plus se relever et que nous devrions reconduire chez lui.»

Le promeneur pourrait toutefois se faire confisquer sa chopine. Le nouvel article 58, intitulé «Boissons alcooliques», stipule que «la police peut saisir les boissons alcooliques» et que «la Municipalité peut interdire à certaines heures la consommation de boissons alcooliques sur les parties du domaine public ou dans certains lieux privés accessibles au public». Les conseillers l’ont accepté sans mot dire.

Créé: 24.02.2019, 15h40

Articles en relation

Les radars crépitent toujours autant à Lavaux

Sécurité La police de Lavaux annonce près de 26'000 excès de vitesse en 2017. Elle «rendra» 630'000 francs aux communes. Plus...

La police de Lavaux rend 800'000 francs aux communes

APOL L’Association de Police Lavaux a vanté sa maîtrise des coûts lors de son rapport annuel. Et évoqué une baisse des infractions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.