Pister les trésors géologiques avec son smartphone

Sciences de la terreLucien Grangier planche sur le perfectionnement du GeoGuide lausannois, une application géotouristique méconnue.

Lucien Grangier, géomorphologue à l'Institut de géographie et durabilité de l’UNIL, consacre sa thèse au GeoGuide, une appli dédiée à la valorisation du patrimoine.

Lucien Grangier, géomorphologue à l'Institut de géographie et durabilité de l’UNIL, consacre sa thèse au GeoGuide, une appli dédiée à la valorisation du patrimoine. Image: ODILE MEYLAN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est peut-être le seul parcours géotouristique lausannois. Le bien nommé GeoGuide emmène les curieux de Sauvabelin au campus universitaire en passant par la Cité et la vallée du Flon.

Cette application développée à l’Université de Lausanne (UNIL) fournit une mine d’informations sur trente sites aux destins géologiques tourmentés. Prenons la place Saint-Laurent. Pour comprendre son effondrement lors du creusement du métro M2, il faut remonter 25'000 ans plus tôt, lorsque le glacier du Rhône recouvrait une grande partie de la région.

Créé en 2013 à l’Institut de géographie et durabilité (IGD), le GeoGuide ambitionne de vulgariser le rôle essentiel joué par le relief et la géologie dans le développement urbain. «Peu de gens savent que Pépinet est la confluence entre le Flon et la Louve ou que les collines de Montbenon et de Montriond sont des moraines», explique Lucien Grangier. Ce géomorphologue, doctorant à l’IGD, consacre sa thèse à l’application. «Lausanne a un relief particulier que la couverture urbaine nous fait oublier. À la base de ce relief, il y a des processus géologiques.»

À ce jour, mille personnes seulement ont testé le GeoGuide lausannois; en majorité des étudiants de l’UNIL. «Il y a eu très peu de publicité», regrette Lucien Grangier. Le scientifique a étudié la pertinence de cet outil pour valoriser le géopatrimoine et éveiller l’intérêt du grand public. Il suggère une série d’améliorations, dont l’adaptation des informations au niveau de connaissance des utilisateurs et à leur sens de l’orientation. Autre piste: la gamification de l’appli, à savoir l’introduction de jeux, défis et quiz. «Surtout, il faudrait exploiter le potentiel du smartphone en intégrant la réalité augmentée, par exemple. Si l’on ne propose que des images et du texte, on pourrait tout aussi bien faire une brochure.»

Un bureau de Web design a été appelé à la rescousse. «Le smartphone est une barrière entre les gens et ce qu’on veut leur montrer, ajoute Lucien Grangier. Il faudrait se rapprocher du terrain; trouver un moyen de se servir du téléphone comme d’un outil pour pointer une roche et savoir de quoi il s’agit, par exemple. Un peu comme une zappette de console Wii.»

Le scientifique ne doute pas de la pertinence du GeoGuide, malgré ses défauts. «Les gens aiment découvrir ou redécouvrir des lieux oubliés, cachés sous leurs pieds. Et puis, à l’approche de l’été, c’est une bonne occasion de se balader.»


Application «GeoGuide Lausanne», disponible aussi en ligne sur igd.unil.ch/geoguide. (24 heures)

Créé: 17.04.2018, 08h48

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.