Passer au contenu principal

Plaintes après un prêche public ciblant l’homosexualité

Des propos tenus à la Riponne par un groupe religieux, ont fait bondir certains passants. La Ville condamne.

Au micro, un homme a invité les badauds à condamner l’homosexualité «pour entrer dans la vie éternelle».
Au micro, un homme a invité les badauds à condamner l’homosexualité «pour entrer dans la vie éternelle».
DR

Le stand était discret, les propos un peu moins. Durant l’après-midi du dimanche 10 juin, au sud de la place de la Riponne, plusieurs personnes se sont succédé au micro devant un petit guichet du groupe Juste… chrétien. Des prêches publics dont la teneur a interpellé quelques passants.

Une vidéo tournée sur place montre notamment deux hommes s’exprimant successivement devant une assistance toute relative. Dans les deux cas, il est question des voies à éviter dans la vie. Le premier explique: «J’ai compris que mes péchés, ma masturbation, ma pornographie, mes mensonges m’éloignaient de Dieu et qu’il voulait que je me repente, que j’abandonne mes mauvaises voies.» Le second conseille: «En ce qui concerne l’homosexualité, si vous voulez un jour entrer dans la vie éternelle, vous devez prendre la décision de condamner ce péché dans votre vie et de vous détourner de cette voie.» Cette partie du prêche est remontée jusqu’aux oreilles de la Municipalité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.