Le PLR d'Epalinges veut un moratoire sur la densification

Aménagement du territoireLa section locale du parti propose de temporiser avant de voter le plan de quartier du Closalet, controversé. Bras de fer agendé au 4 avril.

L'essor démographique d'Epalinges s'accompagne d'une montée de fièvre.

L'essor démographique d'Epalinges s'accompagne d'une montée de fièvre. Image: Patrick Martin-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tension politique n'est pas près de retomber à Epalinges. Le futur quartier du Closalet (365 nouveaux habitants et 45 emplois sur 5 hectares) cristallise la nervosité d'une partie de la population autour du développement de la Commune. Mercredi soir, le Conseil communal, presque unanime, a accepté de renvoyer à la Municipalité une pétition signée par plus de 800 Palinzards opposés au projet. Ou plus exactement à la densité de logements qu'il consacre.

En fin de séance, le PLR a déposé une motion exigeant un moratoire sur tous les plans de quartiers dans le pipe-line. «Il ne faut pas le voir comme une entrave, a clamé le libéral-radical Claude Matter. Commençons par réviser notre Plan général d'affection, afin d'avoir une vision globale et cohérente du développement de notre Commune. Les pétitionnaires ont-ils tort ou raison? Je ne sais pas. Mais prenons le temps de fixer des priorités et de planifier, plutôt que d'agir dans l'urgence et de saucissonner les projets.»

La motion devrait être débattue lors de la prochaine séance du Conseil communal, fixée au 4 avril. En principe, les élus devront aussi ce soir-là se prononcer sur le plan de quartier du Closalet. Ce point sera-t-il retiré de l'ordre du jour? «Je ne sais pas encore, nous allons étudier la question. Mais il faut qu'on aille de l'avant, nous avons déjà repoussé ce vote, qui devait avoir lieu en décembre, pour se donner le temps de rencontrer les pétitionnaires», réagissait à chaud le syndic Vert Maurice Mischler. L'édile rappelle que le plan de quartier du Closalet a été initié en 2010, «par une Municipalité à majorité de droite». «A un moment donné, le promoteur (ndlr: la caisse de pension du Crédit Agricole) pourrait perdre patience et réclamer des dommages-intérêts.» Son terrain est colloqué en zone constructible depuis des années. Comme la quasi totalité du territoire d'Epalinges, par ailleurs.

Une partie de la Commune fait partie du périmètre compact du Projet d'agglomération Lausanne-Morges, où la densité d'habitations est plus importante qu'ailleurs. Depuis 2011, cinq plans de quartiers ont été validés par le Conseil communal, trois sont encore dans les tuyaux, dont le Closalet. L'été dernier, des habitants ont commencé à monter au créneau pour dire stop.

Créé: 15.02.2017, 12h02

Articles en relation

La fièvre monte contre le bétonnage d'Epalinges

Aménagement du territoire La Municipalité s'est confrontée aux habitants fâchés contre les nombreux projets de quartiers. La partie n’est pas gagnée. Plus...

Nouvelle pétition contre la densification à Epalinges

Aménagement du territoire Après un premier texte en septembre, un nouveau a été déposé contre le plan de quartier du Closalet, jugé trop dense. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...