Le PLR relance la Ville sur la sécurité des écoliers

LausanneLe PLR demande à la Municipalité de remédier rapidement aux problèmes connus. La démarche est déjà en cours.

Après plusieurs accidents, les habitants de Montoie ont manifesté pour demander des mesures.

Après plusieurs accidents, les habitants de Montoie ont manifesté pour demander des mesures. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comment la Municipalité entend-elle assurer rapidement la sécurité aux abords des écoles lausannoises? C’est en somme ce que demandait une interpellation urgente de la PLR Florence Bettschart-Narbel, mardi soir au Conseil communal. Parmi ses questions: la Ville va-t-elle mener un audit des passages pour piétons nécessitant une sécurisation? Les Commissions d’établissement et le délégué piétons seront-ils impliqués dans le diagnostic? Des mesures urgentes et ciblées seront-elles prises? Ces derniers mois, plusieurs écoliers ont été blessés lors d’accidents survenus à proximité d’établissements scolaires, notamment dans le quartier de Montoie, où des habitants viennent de manifester pour réclamer des mesures.

En charge de la Mobilité, la municipale socialiste Florence Germond souligne que la Municipalité mène «une politique volontariste depuis des années» et qu’elle a déjà sollicité trois préavis sur cette thématique depuis le début de la législature. Parmi eux, «Rues vivantes», centré sur les aménagements urbains, la valorisation des espaces publics et la modération du trafic. «Il demandait 600'000 francs spécifiquement pour ces questions mais n’a pas été accepté par votre groupe», a lancé Florence Germond au PLR mardi. Le préavis était quand même passé après des échanges tendus.

Désormais, il faut «se réjouir que la partie droite de l’hémicycle se préoccupe aussi de ces questions», ironise la Verte Alice Genoud, appuyée par Denis Corboz (PS), qui apprécie que «le PLR change son fusil d’épaule».

Au-delà de ces quelques piques, les élus se sont accordés sur l’importance d’agir au plus vite. Florence Germond explique qu’une analyse sécuritaire a été menée et que la campagne de sécurisation des abords des écoles est en cours. «Elle comprend une cinquantaine de mesures rapides auprès de 20 collèges et nous allons la dérouler jusqu’au printemps prochain», indique la municipale. Des campagnes de prévention sont également prévues, notamment à la rentrée. À propos de l’audit des passages pour piétons, Florence Germond précise qu’un recensement a déjà été effectué en 2014. Sur les 1000 passages que compte la ville, près de 700 n’ont pas de système de régulation. Parmi eux, «seuls 7% sont jugés peu satisfaisants selon les normes actuelles».

Une résolution PLR demandant «que la Municipalité propose des mesures urgentes pour remédier aux problèmes de sécurité identifiés aux abords des écoles lausannoises» a finalement été acceptée à l’unanimité.

Créé: 14.05.2019, 07h00

Articles en relation

Un quartier manifeste pour la sécurité des écoliers

Lausanne Après des accidents, une cinquantaine d’habitants ont demandé des patrouilleurs au bord de la route à Montoie. Plus...

Parents appelés à l’action après «l’accident de trop»

Lausanne Des flash mobs auront lieu dès lundi 8 avril à l'avenue de Montoie. But: obtenir une meilleure sécurité pour les écoliers. Plus...

Les contrôles diminuent, les piétons trinquent

Lausanne En 2018, la pression sur la vitesse et l’alcool au volant s’est allégée alors que les enfants à pieds ont subi plus d’accidents. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.