Passer au contenu principal

La police évacue des activistes écologistes

Vendredi, Extinction Rebellion bloquait le pont Bessières pour que «le Conseil fédéral dise la vérité sur le réchauffement climatique».

Certains n'ont pas hésité à se déguiser en pingouin.
Certains n'ont pas hésité à se déguiser en pingouin.
Florian Cella
Les Anges-Gardiens ont pris de la lecture pour tuer le temps
Les Anges-Gardiens ont pris de la lecture pour tuer le temps
Florian Cella
Un mouvement qui n'est pas prêt de s'arrêter...
Un mouvement qui n'est pas prêt de s'arrêter...
Florian Cella
1 / 25

Des militants d’Extinction Rebellion étaient prêts à occuper le pont Bessières plusieurs jours durant. Ils auront tenu huit heures. Vendredi dès 11h30, plus de 200 activistes ont bloqué la circulation jusqu’à environ 19h45. Récit d’une action millimétrée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.