Passer au contenu principal

Cent personnes ont été interdites de centre-ville à Lausanne

Les mesures d'éloignement ont fait l'objet d'un seul recours, gagné, mais trop tard.

La solution antidealers des mesures d'éloignement touche également les toxicomanes.
La solution antidealers des mesures d'éloignement touche également les toxicomanes.
FLORIAN CELLA - A

Depuis sept mois, Lausanne a mis en place les mesures d’éloignement. Le règlement de police de la capitale vaudoise permet à la police d’interdire à une personne l’accès au centre-ville pendant une période maximale de trois mois. Cette mesure devait viser essentiellement les dealers. La police parle de 100 cas.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.