La police de Lavaux mise sur l’humour pour combattre un «fléau»

SécuritéL’organisation lance, lundi, une campagne de prévention via deux affiches «au ton décalé».

L’une des deux affiches de la nouvelle campagne.

L’une des deux affiches de la nouvelle campagne. Image: Association Police Lavaux

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Parce qu’elle rencontre «des phénomènes incroyables sur la route», l’Association Police Lavaux (APOL) a décidé d’agir. Elle lancera dès lundi une campagne d’affichage ciblant les dangers du téléphone portable au volant. «C’est la cause principale d’accident, devant la vitesse et l’alcool, même si ça ressort rarement de manière officielle puisque c’est difficile à prouver», indique Philippe Rumo, lieutenant de l’APOL ayant réalisé son travail de fin d’études sur la question. Dans ce cadre, il a sondé de nombreux responsables circulation de polices cantonales, et 72% d’entre eux rapportent «une hausse constante d’infractions» concernant l’utilisation du smartphone au volant.

Confrontée à ce «fléau», dixit son commandant Eugène Chollet, l’APOL va placarder, durant trois à quatre semaines, deux types d’affiches sur son territoire. La première, comportant peu de texte, sera visible sur les grands axes, et la seconde, qui nécessite plus d’attention, prendra place aux carrefours où les véhicules sont arrêtés. «Nous avons opté pour l’humour et un ton décalé, ça va faire parler et c’est le but. Il faut miser sur l’originalité pour interpeller les gens», juge Jean-Paul Demierre, président du comité de direction de l’APOL.

Cyclistes punissables

C’est la deuxième fois que l’organisation mène une action qui lui est propre, au-delà des campagnes cantonales ou nationales. Souhaitée par l’état-major «pour répondre à une problématique locale», cette campagne d’une valeur totale de 3500 francs a été approuvée par les autorités politiques.

«Dans notre région à fort trafic cycliste, l’usage du natel au volant renforce encore les risques», précise Raphaël Cavin, qui prendra la succession d’Eugène Chollet le 28 novembre. Les responsables rappellent que l’absence de mains-libres est sanctionnée d’une amende d’ordre de 100 francs et que le fait de pianoter sur un smartphone entraîne une dénonciation en préfecture. À compter du 1er janvier 2020, cyclistes et cyclomotoristes seront aussi punissables.

Créé: 16.11.2019, 11h57

Articles en relation

Nouveau commandant pour la police de Lavaux

Nomination Raphaël Cavin, capitaine à la Police Nord vaudois, remplacera Eugène Chollet à la tête de l’APOL. Plus...

Jeune policière frappée peu après son entrée en fonction

Fait divers Une agente de l'APOL a été violentée lundi soir à Lutry. Une plainte pénale a été déposée. Plus...

La police de Lavaux rend 800'000 francs aux communes

APOL L’Association de Police Lavaux a vanté sa maîtrise des coûts lors de son rapport annuel. Et évoqué une baisse des infractions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.