La police de Lavaux rend 800'000 francs aux communes

APOLL’Association de Police Lavaux a vanté sa maîtrise des coûts lors de son rapport annuel. Et évoqué une baisse des infractions.

Le rapport annuel d'Apol était accueilli par la commune de Lutry cette année. En 2015, il a eu lieu à Aran (photo).

Le rapport annuel d'Apol était accueilli par la commune de Lutry cette année. En 2015, il a eu lieu à Aran (photo). Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Proximité et maîtrise des coûts. Le commandant d’Apol (Association Police Lavaux), Eugène Chollet, a résumé en deux mots le bilan du corps de police lors de son rapport annuel, mardi 1er mars au soir à Lutry. «Nous rendons 800 000 francs aux communes, et ce n’est pas le fruit de contraventions supplémentaires mais d’économies!» a-t-il affirmé. En effet, le rapport montre que les délits ont baissé en moyenne de 20% en 2015 dans les communes de Lutry, Bourg-en-Lavaux, Chexbres, Puidoux, Saint-Saphorin et Rivaz.

Radars moins actifs

On se souvient qu’en 2014, les radars avaient crépité dans la région (7572 dépassements de vitesse de plus que l’année précédente). Cette année, on dénombre 1099 infractions de moins (19 095) pour 36 850 francs de recettes brutes. Mais surtout, les infractions graves ont baissé (394 dénonciations à la préfecture contre 484 en 2014; 69 au ministère public contre 116). Un automobiliste détient le record sur la route cantonale sous le Dézaley, avec un pic à 144 km/h au lieu de 80. Pour 2016, un agent d’Apol l’a tristement battu au même endroit.

«Les policiers sont souvent sur le gril. Ces derniers mois, nous sommes servis…»

Côté amendes d’ordre, la baisse est moins massive (13 354 contre 13 465 en 2014), mais existe aussi. Pareil pour les cambriolages (121 contre 186 en 2014). Malgré ces baisses, des habitants se sont plaints d’une présence trop forte des patrouilles. C’était en fait un cumul de leurs voitures et de celles de la police cantonale, a expliqué le commandant. Pour y remédier, Apol a relooké ses véhicules, qui ont troqué l’orange pour le jaune.

Dans son discours, Eugène Chollet a également évoqué en deux phrases les déboires d’Apol dans la presse. «Les policiers sont souvent sur le gril. Ces derniers mois, nous sommes servis…» (24 heures)

Créé: 06.03.2016, 18h55

Articles en relation

Flashé à 150km/h, un policier vaudois risque la prison

Lavaux Un membre de la police intercommunale de Lavaux roulait à 150 km/h sur une route limitée à 80, dans sa juridiction. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.