La Police de l'Ouest lausannois en opération séduction

SécuritéLa POL dévoile ce lundi une vidéo réalisée avec l’aide des citoyens.

Crédit : YouTube/Police Ouest Lausannois

Le travail de proximité, mot d’ordre de la POL.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Du centre de Renens au skatepark de Bussigny, un adolescent se déplace tranquillement dans différents quartiers, rollers aux pieds. Jusqu’à une chute, potentiellement fatale sans l’intervention inespérée d’un policier. Dans ce clip de trois minutes, la police est dépeinte à travers le regard des citoyens, tout en jouant avec l’observation du spectateur. Dévoilé aujourd’hui sur le site internet et la chaîne Youtube de la POL, il ne compte d’ailleurs aucun acteur professionnel parmi les figurants: 25 habitants de l’Ouest lausannois se sont portés volontaires pour y jouer leurs propres rôles.

«Je voulais découvrir à quoi ressemblait un tournage, explique Léa Witzig, 19 ans. C’est une bonne initiative, qui m’a aussi permis de rencontrer d’autres habitants.» Dans le rôle principal, on trouve aussi Lauric Picard (14 ans), de Saint-Sulpice: ’«Je pense que l’expérience profite à tout le monde et permet de montrer une autre image des policiers, surtout aux plus jeunes.»

Le message de proximité est au centre du projet, imaginé il y a un an. ‘«Il est important de dire que la police ne fournit pas seulement un travail de répression, souligne Frédéric Schaer, Commandant de la POL. Grâce à ce clip adressé à la population, nous voulons valoriser les aspects humain et relationnel. Nous sommes très contents du résultat.»

Pour cette division qui fête ses dix ans, le clip inscrit un message de protection et de sécurité dans la durée. «Notre mission ne change pas, mais elle se diversifie notamment par nos actions préventives, continue Frédéric Schaer. Une vidéo semblait être le moyen le plus efficace de le montrer.»

Mandatée, l’agence lausannoise Hybride Design avait déjà signé des réalisations destinées au recrutement de policiers. Celui des acteurs bénévoles aura dépassé les attentes, avec près de 100 postulations reçues via une campagne lancée sur Facebook. Pari réussi pour la POL: un engouement qui révèle une autre image du travail de policier et une communication appréciée de la population. Avec un coût tout de même: plus de 30’000 francs.

Créé: 24.09.2018, 09h58

Articles en relation

L’Ouest renforce aussi sa lutte contre le littering

Incivilités Après Lausanne, les déchets sauvages sont désormais amendables sur le fait. Plus...

L’Ouest lausannois sera le cobaye d’une police unifiée

Sécurité Le district va tester une organisation mixant gendarmes et policiers. Le prélude à une refonte du système policier vaudois. Plus...

«La police coordonnée cloisonne la sécurité»

Stratégie Le rapprochement de la gendarmerie et la Police de l’Ouest pourrait bouleverser le modèle vaudois à neuf corps communaux. Béatrice Métraux réfute toute idée de police unique. Plus...

Crissier menace de quitter la PolOuest

Sécurité Un interpellation au Conseil intercommunal de la Police de l’Ouest lausannois avance que la Ville paie trop par rapport aux autres communes du district. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.