Passer au contenu principal

La police serre la vis à Extinction Rebellion

Des activistes ont été empêchés de bloquer une artère du centre-ville. Avec arrestations et amendes à la clé.

Cette fois, les militants ont été évacués de la rue qu'ils occupaient.
Cette fois, les militants ont été évacués de la rue qu'ils occupaient.
Emmanuel Borloz

Deux c'est assez, trois c'est trop. Lorsque les activistes du climat de mouvement Extinction Rebellion (XR) ont bloqué deux ponts du centre-ville de Lausanne en avril dernier, les forces de l'ordre, tolérantes, ont laissé faire, se contentant d'encadrer les manifestations.

Changement de ton, ce jeudi matin. Le blocage d'une rue a tourné court. Les manifestants ont été délogés de la chaussée par une vingtaine d'agents de la police municipale avant d'être rassemblés dans un parc, où ils ont été soumis à vaste un contrôle d'identité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.