Passer au contenu principal

Le porche de Saint-François ne sera plus un urinoir

Afin d’éviter les dégradations nocturnes, un dispositif empêchera tout accès sous le porche de la tour du clocher de l’église lausannoise. Il est actuellement soumis à l’enquête publique.

«Le problème avec les gens qui viennent se soulager sous le porche, c’est le fait que l’urine altère énormément la pierre», explique le municipal lausannois Oscar Tosato.
«Le problème avec les gens qui viennent se soulager sous le porche, c’est le fait que l’urine altère énormément la pierre», explique le municipal lausannois Oscar Tosato.
PHILIPPE MAEDER

Aux grands maux les grands moyens. Trop souvent confondu avec un urinoir public une fois la nuit tombée, le porche qui se situe sous la tour du clocher de l’église de Saint-François sera bientôt protégé par un portail métallique. C’est la décision qu’ont pris conjointement le Conseil de paroisse et les autorités lausannoises, propriétaires de l’édifice religieux. Coût de l’aménagement, actuellement soumis à l’enquête publique: 50'000 francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.