Portes ouvertes sur le patrimoine vigneron de Lavaux

EvenementDes habitants de Saint-Saphorin ouvrent leurs caves, jardins et greniers historiques aux visiteurs, ce dimanche.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La bâtisse couve un dédale ancestral impossible à déceler de l’extérieur. Au centre de Saint-Saphorin, Pierre Frauenfelder pousse la porte de sa maison vigneronne et en dévoile les entrailles tortueuses. Un pan d’histoire qu’il présentera aux visiteurs, dimanche, dans le cadre des Journées du patrimoine mondial célébrées pour la première fois en Suisse. Comme lui, neuf autres familles ou habitants du village ouvriront leurs caveaux, jardins et pressoirs pour l’occasion.

«Ici, l’exploitation est à l’arrêt mais ça permet de voir comment les choses fonctionnaient»

«Tout comme j’aime aller voir ailleurs de vieux murs et ce qu’ils abritent, je trouve intéressant que des gens puissent le faire chez moi, explique Pierre Frauenfelder. Ici, l’exploitation est à l’arrêt mais ça permet de voir comment les choses fonctionnaient.» Du vin, il ne reste en effet que les effluves et quelques indispensables bouteilles au frigo. Celles que le propriétaire ouvre avec les amis dans l’ancien pressoir, magnifiquement réaménagé en atelier et carnotzet. Quelques photos d’époque dépoussiérées rappellent combien les hommes ont sué et ri en ces murs. Sur l’une d’elles, l’œil attentif distinguera le cep toujours fixé au plafond aujourd’hui.

Plus loin, une salle rendue exiguë par les trois tonneaux de 4000 litres qu’elle abrite et l’immense cuve qui les a ensuite remplacés. «Elle était beaucoup plus simple à entretenir et moins sujette aux fuites. Alors que les tonneaux devaient rester pleins constamment pour ne pas se dégrader», explique le guide. Ce dernier ouvre plusieurs portes avant de déboucher sur les jardins en terrasse. Quelques mètres carrés entretenus en surplomb du lac.

Tanières d’artistes

En plus des caveaux, les visiteurs auront accès à de véritables maisons d’artistes. Celle, notamment, où vécut le chansonnier et poète Jean Villard-Gilles, et qui sera complètement rénovée d’ici l’automne, ou encore la maison Pro Arte de Hans et Marianne Zurbrügg. Cette dernière raconte: «La demeure date du XIIIe siècle, c’était un foyer d’artistes plein de peintures et de sculptures et fréquenté par de nombreuses personnalités comme Charlie Chaplin ou Paul Chaudet. Elle fait partie du patrimoine et c’est pourquoi nous aimons tant la partager.»

C’est justement le cœur de l’opération de dimanche. Des portes qui s’ouvriront comme autant de pages d’histoire que les visiteurs tourneront.

Créé: 12.06.2016, 08h59

Une première en Suisse

Pour la première fois, les onze sites suisses inscrits sur la liste de l’UNESCO marqueront les Journées du patrimoine mondial, les 11 et 12 juin. Les festivités concerneront les trois sites naturels et les huit sites culturels du pays (dont Lavaux) inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco.

«Lavaux est un paysage vivant, au sein duquel les habitants jouent un rôle primordial, ils sont les meilleurs ambassadeurs de la région», s’enthousiasme l’Association Lavaux Patrimoine mondial. En plus des visites proposées par la population, des guides emmèneront les visiteurs pour un tour du village de Saint-Saphorin, les vignerons feront déguster leurs crus et un bateau solaire sera à disposition pour une petite escapade lacustre.

Articles en relation

Pas de financement annuel de l’Etat pour Lavaux

Patrimoine Lavaux Patrimoine mondial demandait un soutien financier cantonal pérenne, l’association n’obtient qu’un représentant de l’Etat à son comité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...