Un potager collectif dédié à la permaculture sort de terre à Pully

EnvironnementÉcologique et participatif, le Jardin des Liaudes prend forme grâce à une mobilisation citoyenne

Coup d'envoi du chantier participatif aux Liaudes, le 28 avril.

Coup d'envoi du chantier participatif aux Liaudes, le 28 avril. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est un lopin de terre très écolo dans une commune qui ne l’est pas franchement. Sur les hauts de Pully, un potager écologique et participatif prend vie sous les doigts de quelques dizaines d’habitants motivés. Pour la première fois, ce week-end, les volontaires ont investi «leur» Jardin des Liaudes, préparant les semis, construisant deux carrés potagers et un bac à compost, plantant des fleurs et des arbustes fruitiers… Une initiative citoyenne émanant d’une vingtaine de personnes réunies, en 2017, sous la bannière de l’Association PermaculturePully.

Présidente de ladite association et médecin généraliste, Karin Michaelis Conus ambitionne de longue date d’œuvrer pour la biodiversité. «Agir pour montrer l’exemple», résume la Pulliérane, qui s’est frottée à la permaculture en Australie. «C’était super.»

L’ADN écologique du jardin allait de soi. Sa vocation sociale aussi. «En tant que médecin; je suis parfois confrontée durant mes gardes à la misère, à la solitude des gens. Le jardin collectif me semblait le projet idéal pour favoriser les échanges et permettre aux gens de tisser des liens. L’idée n’est ni de faire des jardins familiaux ni de devenir des agriculteurs bio.»

Le comité, composé essentiellement d’intellectuels, peut compter sur les conseils de jardiniers rompus à la permaculture, prêts à leur mettre le pied à l’étrier. Pour que la sauce prenne, l’association a aussi consulté des structures spécialisées dans le développement durable comme Équiterre – aujourd’hui dissolue – Écojardins ou encore Chailly 2030.

Un partage des savoirs, donc, doublé d’un partage de tomates. Le moment venu, les membres de l’association se partageront les récoltes en bonne intelligence. «On ne va pas nourrir beaucoup de personnes au début, rigole Karin Michaelis Conus. Mais la permaculture permet souvent de belles récoltes… On verra!» Les volontaires se retrouveront une fois par semaine sur place. Chacun jardinera au gré de ses disponibilités, en prenant soin de s’inscrire sur le calendrier commun.

Célébrant les bienfaits du partage et du «construire ensemble», le Jardin des Liaudes est d’ores et déjà le résultat d’un effort collectif. La parcelle de 360 m2 est mise à disposition gracieusement par la Ville de Pully. La coopérative occupant le terrain voisin offre son raccordement à l’eau et la clôture délimitant la parcelle a été posée par les bûcherons de la Commune.

Les prochains chantiers participatifs sont prévus le 26 mai et le 23 juin. https://permaculturepully.ch (24 heures)

Créé: 02.05.2018, 07h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...