Passer au contenu principal

Premier parc public interdit de musique

Les étudiants qui se réunissent dans l’espace vert à coté du MUDAC devront la mettre en sourdine et se disperser dès 22h.

(Archives) - Le parc du MUDAC, ici en 2009, est souvent occupé lorsque le soleil se montre.
(Archives) - Le parc du MUDAC, ici en 2009, est souvent occupé lorsque le soleil se montre.

La nouvelle règle est valable dès à présent. Dans le cadre d’une grande campagne sur la qualité de vie dans ses parcs et espaces publics, la Ville vient d’annoncer une mesure qui constitue sans doute une première dans la capitale vaudoise. Un parc, en l’occurrence celui qui jouxte le MUDAC à la Cité, est désormais un espace vert sans musique. «Ce parc est très prisé des gymnasiens qui viennent y prendre l’apéro en fin de journée et en fin de semaine. Cela provoque des problèmes de voisinage, d’autant que la configuration des lieux fait caisse de résonance», explique Grégoire Junod, le municipal de la police. Les étudiants sont également appelés à quitter les lieux dès 22 h. En silence.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.