Ils prennent le micro pour rendre vos trajets plus agréables

LausanneQuelques conducteurs de bus des TL dispensent des messages d’accueil pendant les courses. Une façon de créer un lien. Portraits.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il fait froid, la neige retarde le trafic et la mauvaise humeur gagne les usagers des transports publics. Non seulement, ils risquent d’arriver en retard, mais en plus ils seront forcément une sardine de plus dans un bus bondé. Une situation qui n’effraie pas Thierry Veuthey, Marguerite-Rose Jaquenoud ou encore Virgilio Babinsky. Ces trois conducteurs de bus des TL ont pris l’habitude de parler à leurs usagers (lire ci-dessus). Ainsi, ils prennent le micro plusieurs fois par trajet pour souhaiter la bienvenue aux utilisateurs des lignes de bus de l’agglomération lausannoise. «Nous encourageons nos conducteurs à faire des annonces au micro, sans aucune forme d’obligation. Elles permettent de changer l’ambiance à bord», explique Valérie Maire, porte-parole des TL.

Difficile toutefois de savoir avec précision combien, parmi les 600 conducteurs du réseau lausannois, osent donner ainsi de la voix. «Depuis 2010, cette tendance s’est accentuée, mais pour le moment seulement une dizaine de chauffeurs se sont lancés. A l’époque, nous avons fait un travail de fond sur nos valeurs d’entreprise et l’accueil en fait partie. Pour les conducteurs, les annonces au micro se sont révélées être un moyen concret de faire vivre cette valeur au quotidien.»

Remerciements
Ceux qui bravent leur timidité pour empoigner le micro récoltent rapidement le fruit de leurs efforts. «Plusieurs lettres de remerciements sont parvenues à la direction, explique Thierry Veuthey. C’est d’ailleurs l’enthousiasme des clients qui m’encourage à continuer mes annonces.» Un avis partagé par Marguerite-Rose Jaquenoud. «Certains clients viennent devant pour me remercier.» (24 heures)

Créé: 11.02.2015, 07h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.