Prêt à éclore à Crissier, Oassis aura sa maison de quartier

DensificationUn bâtiment à 7,8 millions de francs naîtra au centre du projet dont les travaux démarrent.

Le pavillon accueillera le centre de loisir Transit, la bibliothèque communale et une salle polyvalente de 100 places.

Le pavillon accueillera le centre de loisir Transit, la bibliothèque communale et une salle polyvalente de 100 places. Image: bauart

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Et au milieu poussera un pavillon. Alors que la première pierre du grand projet Lentillères Nord (ou «Oassis») a été officiellement posée vendredi, le Conseil communal a validé lundi soir la construction d’une maison de quartier en son sein. Pour ce faire, les élus ont accordé un crédit de 7,8 millions de francs à la Municipalité. Les choses s’accélèrent pour Oassis puisque la mise à l’enquête de ce projet de 550 logements, répartis en six immeubles, et assortis de surfaces commerciales, remonte à février 2015.

La maison de quartier prendra place dans le jardin public, au pied des bâtiments. Elle accueillera le centre de loisirs Transit, la bibliothèque communale et une salle polyvalente de 100 places. Lundi soir, personne n’a contesté l’intérêt d’une telle structure mais certains conseillers se sont interrogés sur son coût.

«Une carte de visite»
Président de la Commission des finances, Ronald Moraz (Centre Droite Crissier) souligne que la Commune avance vers d’autres investissements importants et que les charges d’entretien de ce pavillon seront conséquentes. «Ce projet va amener 5 millions dans les caisses via la taxe sur les équipements communautaires (participation des promoteurs aux aménagements induits par la densification), rassure le syndic, Stéphane Rezso. Nous avons reçu des droits à bâtir gratuitement, il est normal que nous construisions. La situation financière est bonne et les nouveaux résidents fiscaux contribueront au budget communal.» Le syndic a également écarté l’idée d’une possible hausse d’impôts. La Municipalité estime que cette maison de quartier devra être en accord avec le projet global, soit «un bâtiment novateur, presque une carte de visite».

L’accessibilité du site a lui aussi fait l’objet de quelques interventions. «Le centre de loisirs et la bibliothèque vont attirer du monde, or nous ne voyons rien sur les possibilités de stationner autour de ce pavillon, regrette Jacques Carnal (Rassemblement des opinions libres de Crissier). Qu’en est-il du parcage pour les voitures et les deux-roues?» Quelque 600 places sont prévues en souterrain tandis que les accès piétonniers et en transports publics seront développés, répond la Municipalité. Le quartier pourrait prendre vie à la fin de l’année 2019. (24 heures)

Créé: 29.09.2017, 20h19

Articles en relation

Crissier transforme ses friches en douceur

Densification Le plan de quartier Lentillières Nord est mis à l’enquête. Un potentiel de 800 à 1000 habitants à la place des vieilles halles COOP. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...