Prilly veut faire bondir son taux d’impôt de 3,5 points

FinancesLa Municipalité espère améliorer les revenus de la Ville de 2 millions de francs en 2019. Le budget sera malgré tout déficitaire.

La Ville de Prilly

La Ville de Prilly Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les voyants rouges continuent de clignoter à Prilly. Ce printemps, la Municipalité dévoilait des comptes 2017 «plus que préoccupants», marqués par un excédent de charges de 2,37 millions de francs. Aujourd’hui, elle présente l’addition en soumettant au Conseil communal son arrêté d’imposition pour 2019, un préavis qui doit être voté par le plénum le 29 octobre prochain.

L’Exécutif propose une augmentation de 3,5 points du taux d’impôt communal, qui passerait ainsi de 73,5 à 77 points. À cela s’ajouterait une hausse du taux d’impôt foncier de 0,3 point, qui passerait à 1,3‰. La mesure doit permettre d’ajouter quelque 2 millions de francs aux revenus annuels de la Ville.

La Municipalité a calculé l’impact de la hausse d’impôt pour divers types de contribuables, sur la base d’un revenu imposable de 70 000 francs et une fortune imposable de 50 000 francs. Les célibataires sans enfants paieront 190 francs de plus par année, les couples sans enfants, 155 francs, et les couples avec deux enfants, 221 francs.

«Le taux fiscal n’a pas changé depuis près d’un quart de siècle à Prilly, justifie le syndic Alain Gillièron. Nos recettes n’évoluent pas au même rythme que nos charges et ne suffisent plus à les compenser.» Il cite notamment l’augmentation, au fil des années, de charges pérennes liées à la création d’infrastructures sociales, pour la petite enfance par exemple. Mais la RIE III a également eu son impact, entraînant une perte nette de 700 000 francs au niveau de l’impôt des personnes morales.

Selon Alain Gillièron, les 2 millions de francs de revenus issus de la hausse d’impôts permettront au plus de limiter le déficit budgétaire, qui se placerait à environ 2 millions de francs au lieu de 4 millions. Actuellement en préparation, le budget 2019 prévoira en outre plusieurs mesures de rationalisation, notamment un gel des engagements. «La capacité contributive des habitants de Prilly n’est pas aussi importante qu’on le croit», observe le syndic. Il ajoute que même sans l’impact de la RIE III, l’apport fiscal des entreprises n’a pas été à la hauteur ces dernières années. «Cela devrait évoluer positivement en 2020 et 2021», annonce-t-il néanmoins, sans donner plus de détails. Il estime ainsi que le taux d’impôt pourrait à nouveau évoluer à partir de 2020. (24 heures)

Créé: 05.10.2018, 19h41

Articles en relation

Les comptes de Prilly «plus que préoccupants»

Ouest lausannois Faute de rentrées fiscales, les finances de la Ville plongent dans le rouge. Des mesures drastiques sont d'ores et déjà annoncées. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.