Le projet de fusion Haut-Talent capote

Gros-de-VaudLes populations de Bretigny-sur-Morrens, de Cugy, Froideville et Morrens n'ont pas été unanimes quant à leur union, ce dimanche 30 novembre.

Raymond Bron, syndic de Cugy et président du comité de pilotage de la fusion.

Raymond Bron, syndic de Cugy et président du comité de pilotage de la fusion. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La sortie du bois à la dernière minute des quatre municipaux de Froideville n’y a sans doute rien changé. Avec 71,15% de «non», la commune ne voulait pas entendre parler de fusion avec ses voisines Bretigny-sur-Morrens, Cugy et Morrens. «Ma crainte était surtout que le projet soit interrompu avant que la population ait eu l’occasion de s’exprimer», avoue le syndic Michel Pittet, dernier membre de la Municipalité à soutenir le projet. «Maintenant, nous allons avoir une bonne discussion à l’interne, car nous avons encore une année et demie devant nous, où il faudra à continuer à travailler ensemble.»

Le «non» de Froideville, simultané au refus de son village par 58,75% a été un sacré soulagement pour le syndic de Morrens. Jean-Daniel Chamot avait en effet été le premier élu du projet à exprimer son désaccord. «Effectivement, je me sens beaucoup moins seul, sourit-il. Cela s’est surtout joué sur le manque d’information et les incertitudes par rapport aux finances et aux infrastructures. Mais je suis d’abord fier du taux de participation de mon village: près de 75%. Cela fait des décennies que l’on n’avait pas vu ça!»

Président du comité de pilotage, le syndic de Cugy Raymond Bron hiérarchise ses sentiments: «Je suis d’abord fier des 72% de «oui» de Cugy, qui n’était pas la commune la plus avantagée financièrement par le projet. Ensuite, je me réjouis que les populations aient pu se prononcer. Enfin, je regrette que certains membres d’Exécutif n’aient pas respecté la collégialité. De manière générale ce résultat a le mérite d’être clair. Et tous les gens qui font du vélo savent que pédaler demande plus d’effort que de freiner...» (24 heures)

Créé: 30.11.2014, 13h40

Articles en relation

La majorité des fusions de communes vaudoises échoue

Votations Le scrutin des urnes a avalisé deux mariages et fait capoter quatre autres ce dimanche. Plus...

A Froideville, seul le syndic soutient la fusion

Haut-Talent Alors que le sort du projet Haut-Talent sera scellé ce week-end, quatre municipaux ont signé un tous-ménages d’opposition. Plus...

Les quatre communes concernées, en vert en bas de la carte.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.