Passer au contenu principal

Un proprio mène Lausanne en bateau depuis 10 ans

Des petits entrepreneurs réclament des centaines de milliers de francs de travaux impayés au propriétaire de deux immeubles en chantier à Bel-Air. Comment en est-on arrivé là?

Bujar Azizi a travaillé durant sept ans sur le chantier de Bel-Air, ce qui lui a valu deux faillites. Il se retourne contre le propriétaire.
Bujar Azizi a travaillé durant sept ans sur le chantier de Bel-Air, ce qui lui a valu deux faillites. Il se retourne contre le propriétaire.
Florian Cella

Nous sommes sur l’une des artères principales de la capitale vaudoise, face à la tour Bel-Air inspirée de Wall Street avec ses luxueux appartements rénovés il y a trois ans. Au numéro 4 de la place du même nom, des militants ont réussi à se faufiler à l’intérieur du bâtiment fantôme pour placarder sur la vitrine des affichettes à l’effigie d’un candidat malheureux au Conseil d’État.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.