Passer au contenu principal

Le public choisira quelle raclette est la meilleure

La Battle Chasselas & Raclette opposera jeudi les champions de quatre cantons romands.

La raclette n’est pas exclusivement valaisanne. Qui va gagner jeudi 22 novembre?
La raclette n’est pas exclusivement valaisanne. Qui va gagner jeudi 22 novembre?
KEYSTONE

Le Valais l’a pris comme un défi personnel et a chargé son plus bel ambassadeur de défendre ses couleurs dans la Battle Chasselas & Raclette qu’organise Lausanne à table à Bô Noël. L’association a convié quatre cantons romands à venir batailler avec comme seules armes fatales une meule à fondre et une bouteille à boire.

Sous les Arcades au pied du Grand Pont, le jury et les 500 chanceux qui se sont inscrits (il reste des places) vont pouvoir déguster quatre raclettes et quatre verres de chasselas avant de désigner le canton vainqueur.

Diversité romande

Le Valais, donc, a choisi comme champion Eddy Baillifard, dont le Bagnes AOP est à la raclette l’équivalent de Château Petrus dans les Bordeaux. Pour arroser la chose, Philippe Varone brandira son Soleil du Valais. Mais, en face, la concurrence est affûtée. Neuchâtel, en bailli plus lointain, a choisi la Fromagerie Les Martel, connue pour son gruyère, son Bleuchâtel mais aussi son Major Benoît qui sera raclé jeudi. Pour l’épauler, Christian Fellmann et Jean-Marc Jungo, de la Cave des Lauriers, mettront en perce leur chasselas de Cressier. Les héros genevois côté raclette viennent d’Avully où les Bieri élèvent leurs propres vaches, et côté clair de Dardagny où Emilienne Hutin Zumbach produit deux chasselas, dont un 1er cru.

Enfin, le local de l’étape met en avant Pierre Buchillier, qui a sauvé la fromagerie des Moulins, près de L’Étivaz où il travaille en bio, et le Domaine du Burignon, propriété de la Ville à Saint-Saphorin.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.