Passer au contenu principal

Le public demande plus de couleurs à la Riponne

Le premier volet de la démarche participative visant à remodeler l’axe Rumine-Tunnel s’est conclu ce dimanche.

Les Lausannois étaient invités à donner leur avis sur les places du Tunnel et de la Riponne, dans une vaste démarche participative qui précède le projet de réaménagement. Le public trouve ces places trop grises et roulante, mais souligne aussi la qualité des espaces.
Les Lausannois étaient invités à donner leur avis sur les places du Tunnel et de la Riponne, dans une vaste démarche participative qui précède le projet de réaménagement. Le public trouve ces places trop grises et roulante, mais souligne aussi la qualité des espaces.
Jean-Paul Guinnard

Une participation majeure des Lausannois, pour un enjeu urbain majeur. Ce week-end, au moins 350 personnes ont pris part à la première partie de la démarche participative pour la refonte des espaces lausannois de la Riponne et de la place du Tunnel. Un bilan réjouissant, souligne le cofondateur du collectif Urbz, Matias Echanove, mandaté pour le processus.

«C’est très rare de voir des phases de consultation autant en amont. C’est l’occasion d’identifier ce que les usagers veulent garder, améliorer ou alors radicalement transformer.» Et alors? Sans surprise, le public (pas seulement lausannois) pointe du doigt le poids du trafic: «Personne ou presque ne remet en question la nécessité des parkings, ils répondent à un besoin. Par contre les multiples accès, le transit et la circulation empêchent de penser les endroits comme des places publiques.» Un rôle et une situation du trafic à repenser donc. «On se rend compte aussi du potentiel et des valeurs.

Au Tunnel, on ne voit pas assez des éléments de qualité, comme les arbres en pleine terre», poursuit le spécialiste. En vrac, le public souligne l’importance du rôle de passage que joue le Palais de Rumine, la cohabitation des usagers, l’attrait estival de la place du Tunnel et, plus que le besoin de verdure, une vraie nécessité de rajouter des couleurs à ces espaces urbains «trop gris» alors que vivants et dynamiques.

Ces éléments doivent être intégrés dans le concours d’idées ainsi que dans le guide de la démarche, deux préalables aux concours d’aménagement et d’architecture, attendus pour 2021. Expo, agenda et infos sont sur www.riponne-tunnel.com.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.