Le quartier du Closalet est visé par un référendum

ÉpalingesL'Association pour un développement raisonnable d'Épalinges a 30 jours pour récolter 898 signatures.

Le lotissement accueillerait 365 habitants et 45 emplois dans un cadre verdoyant, à côté de la route de Berne.

Le lotissement accueillerait 365 habitants et 45 emplois dans un cadre verdoyant, à côté de la route de Berne. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Association pour un développement raisonnable d’Épalinges n’a jamais caché ses intentions. Mardi, elle a annoncé le lancement d’un référendum contre le plan de quartier du Closalet. Celui-ci a été voté il y a déjà un an par le Conseil communal, mais il vient seulement d’être approuvé par le Canton après des mois d’attente. Or, c’est la validation étatique qui fait démarrer le délai référendaire.

Ce nouveau lotissement doit accueillir 365 habitants et 45 emplois à deux pas de la route de Berne, sur un terrain de 5 hectares. C’est le fonds de prévoyance du Crédit Agricole qui porte ce projet. L’Association a jusqu’au 15 novembre pour récolter 898 signatures, indique l’un de ses fers de lance, Jean-Edgar Rodondi. Certains de ses membres ont aussi fait recours auprès du Tribunal cantonal contre la levée de leurs oppositions, précise-t-il.

Le Closalet est le dernier projet en date, et non des moindres, s’inscrivant dans la logique de densification urbaine d’Épalinges. Ce quartier est bien pensé, bien intégré et proche des transports publics, soutiennent ces partisans. En face, on dénonce un développement effréné de la bourgade, nuisible sur le plan de la qualité de vie des habitants. Les partis politiques eux-mêmes sont divisés, parfois même à l’interne. Globalement, la gauche a soutenu le plan de quartier tandis que l’UDC s’y est opposée. Le PLR a une position plus nuancée, n'étant ni pour ni contre, et souhaite à tout le moins que les citoyens puissent s’exprimer dans les urnes. Deux élus libéraux-radicaux font campagne au sein de l’association référendaire, mais «sans engager leur parti», soulignait la section dans un communiqué il y a quelques mois. (24 heures)

Créé: 16.10.2018, 15h00

Articles en relation

Le quartier du Closalet ne sera pas remis à l’enquête

Le projet est resté longtemps bloqué au Canton après son adoption par le Conseil. Il va enfin aller de l’avant. Plus...

À Epalinges, les référendaires poirotent

Aménagement du territoire Le Canton n’a pas encore validé le futur quartier du Closalet, voté en septembre par le Conseil communal. La récolte de signatures doit attendre. Plus...

Le quartier du Closalet divise le PLR d'Epalinges

Aménagement du territoire Le parti approuve la demande d’un référendum contre le projet, sans se prononcer sur le fond. Plus...

Epalinges aussi connaît sa poussée de fièvre réferendaire

Tout juste adopté par le Conseil, le plan de quartier du Closalet sera combattu par les opposants jusqu’au bout, avertissent-ils. Plus...

Epalinges retarde encore sa densification

Aménagement du territoire Les élus ont repoussé le vote crucial sur le plan de quartier du Closalet, qui divise la Commune depuis des mois. Gros débat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.