Qui pour remplacer Oscar Tosato?

LausanneLe municipal socialiste lausannois toujours très bien élu s’en ira en 2021. Sa succession agite déjà les esprits

Oscar Tosato,en 2017, sur le beffroi de la cathédrale.  Un de ses endroits favoris à Lausanne.

Oscar Tosato,en 2017, sur le beffroi de la cathédrale. Un de ses endroits favoris à Lausanne. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sa grande popularité se mesure dans la rue et dans les manifestations sportives. Oscar Tosato, élu à la Municipalité de Lausanne en 2001, quittera son poste après vingt ans, au terme de cette législature. Il libérera un des trois sièges PS et conduira, en cas d’élection, Grégoire Junod et Florence Germond à travailler avec un nouveau camarade. La blague dit que les socialistes pourraient, à Lausanne, faire élire n’importe qui, tant leur suprématie est affirmée. Mais les papables crédibles existent bel et bien. Le problème n’est pas celui de la rareté. Bien au contraire: le PS a le choix et une machine à former les élus bien rodée. Il doit plutôt soigner la complémentarité entre ses élus, ménager des ego et veiller à quadriller les réseaux.

Changements de plans

Le hasard, des carrières et des calendriers, a récemment contraint à modifier un peu les plans des roses lausannois. Une série de papables ont disparu des calculs. Il y a d’abord eu le désir de Pierre-Yves Maillard de partir diriger l’Union syndicale suisse. Et donc de laisser sa place au Conseil d’État vaudois. Très vite, c’est une Lausannoise qui s’est profilée pour prendre le relais: Rebecca Ruiz. «Quand j’ai vu ce scénario arriver, je me suis dit: c’est bien, mais mince, on perd une très bonne municipale potentielle à Lausanne», relève un membre de la section locale.

Et puis il y a eu la crise traversée par Géraldine Savary, conseillère aux États. Empêtrée dans une affaire liée au financement de sa campagne, elle a déclaré en novembre qu’elle ne briguerait pas de mandat au Conseil des États cet automne. De quoi propulser Ada Marra, en avril dernier, candidate pour le poste. Elle l’a emporté face à Roger Nordmann, le mari de la municipale des Finances, Florence Germond. Et elle a de bonnes chances de parvenir à conserver le siège socialiste vaudois à la Chambre des cantons.

La députée Valérie Schwaar était elle aussi dans les starting-blocks, disent certains de ses collègues du Grand Conseil. Mais son élection à la Cour des comptes a modifié sa trajectoire.

Femme et origine étrangère

Ces trois femmes faisaient auparavant figure de papables sérieuses. En plus de leur expérience, Ada Marra et Rebecca Ruiz réunissaient deux critères importants dans le choix du candidat à la succession d’Oscar Tosato. Elles sont femmes et d’origine étrangère. Lorsqu’on questionne les camarades, mais aussi leurs alliés ou leurs adversaires politiques, ces deux variables reviennent toujours, à plus ou moins haute dose. «Il serait quand même bien, pour une ville comme Lausanne, de ne pas avoir que des noms de famille d’ici à la Muni», résume un socialiste.

Autres facteurs sur lesquels les cadres du parti semblent s’accorder: l’ancrage associatif, mais plus encore le fait de détenir un mandat électif actuellement. De préférence au Grand Conseil et pas au Conseil communal, dit-on. À moins que l’année de présidence de Thanh-My Tran-Nhu ne lui offre une rampe de lancement.

Du coup, en alignant simplement les critères prépondérants, il n’en reste qu’une: Carine Carvalho. Née en 1982, arrivée du Brésil en 2000, elle a fait un passage éclair à la Palud avant de filer siéger au Grand Conseil en 2017.

Mais les critères objectifs ne font pas tout, et trois autres députés semblent avoir la cote. Par envie ou par compétence. Sarah Neumann (1977), entrée au Grand Conseil en 2017, Jean Tschopp (1982), député depuis 2012, et Stéphane Montangero (1971), ancien président cantonal, au Grand Conseil depuis 2007. Une outsider, non élue, pourrait aussi tirer son épingle du jeu: Émilie Moeschler (1981), actuelle vice-présidente de la section, n’est qu’à un cheveu d’entrer au Grand Conseil. En plus d’une solide assise associative, elle a déjà été députée, dans le canton de Berne.

«Il est trop tôt»

Si de nombreux observateurs dans et hors du PS Lausanne s’accordent sur cette liste, tous disent aussi que les «vrais travaux» n’ont pas encore commencé. Des noms circulent, mais officiellement «il est trop tôt». Le cycle électoral en cours permettra d’ouvrir ou d’affiner les choix, disent aussi les cadres du parti. Des déconvenues ou au contraire des départs pour Berne pourraient encore faire bouger les lignes. Les envies de chacun aussi. Celles des papables, bien sûr. Mais probablement aussi celles du syndic, Grégoire Junod, et de son binôme, Florence Germond.

Créé: 19.08.2019, 19h03

Articles en relation

Pourquoi Oscar Tosato a déclaré forfait pour la Corée

Jeux Olympiques Un directeur des sports de la capitale olympique qui ne se rend pas aux JO, c’est une rareté. Il explique sa défection de dernière minute. Plus...

Oscar Tosato défend l'action lausannoise sur les sans -abri

Conseil communal Le municipal du social fait valoir que l’accueil des sans-abri n’est pas qu’une aide ponctuelle mais une prise en charge complète qui nécessite de s’identifier. Plus...

Oscar Tosato veut fermer le «bunker»

Lausanne Alors que l’hébergement d’urgence pour SDF a fermé ses portes lundi, le municipal annonce qu’il souhaite le boucler pour de bon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.