Renens garde sa ligne financière face à la RIE III

FinancesLa Ville continue de maintenir ses prestations, tout en limitant ses charges au strict nécessaire. Le budget 2019 présente un déficit de 6,1 millions.

Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«2019 sera une année particulière.» A l’heure de présenter le budget de sa commune pour l’an prochain, le syndic que de Renens, Jean-François Clément, ne manque pas d’évoquer la RIE III. Pour le chef lieu de l’Ouest lausannois, la réforme de l’imposition des entreprises se traduira par une diminution de l’impôt sur les personnes morales de 2,5 millions de francs. La Ville compte néanmoins sur une augmentation des revenus nets de la péréquation et une mesure compensatoire du Canton. L’impact de la RIE III est ainsi évalué à quelque 800'000 francs.

Pour autant, le budget 2019 «s’inscrit dans la même ligne» que ceux des années précédentes, indique la Municipalité. Le total des charges brut s’élève à 122,6 millions de francs, et l’excédent de charges se place à 6,1 millions de francs. Le budget 2018 présentait un déficit de 5,4 millions, tandis que les comptes 2017 accusaient un excédent de charges de 130'180 francs. En 2019, la marge d’autofinancement devrait se maintenir en territoire positif, à 415'600 francs. Pour financer les investissements prévus, à hauteur de 25,8 millions, la Ville devra toutefois recourir à l’emprunt.

«Aucune prestation n’a été réduite. C’est notre fil rouge depuis des années», commente Jean-François Clément. Parmi les augmentations de charges, le budget comprend notamment la création de 3,85 postes, affectés entre autres au domaine de la petite enfance. Le syndic relève toutefois que les dépenses ont été strictement maintenues sous contrôle. Avec d’autres municipalités du district, celle de Renens a ainsi notifié récemment aux associations intercommunales, comme la Police de l’Ouest lausannois, de se montrer prudentes dans leur gestion financière l’année prochaine. (24 heures)

Créé: 12.11.2018, 21h47

Audio

Articles en relation

Comment les Communes digéreront la baisse fiscale

RIE III Le scénario se confirme: certaines collectivités demanderont un effort financier à leurs contribuables pour compenser la baisse fiscale des sociétés. D’autres restent optimistes. Plus...

Des classes se vident faute d’accueil parascolaire

Renens Les écoliers désertent Florissant pour surcharger le Collège du 24 Janvier. Un postulat appelle la Ville à parer en urgence au manque d’options dans le quartier. Plus...

Renens va devoir augmenter sa dette

Finances communales Le budget 2018 de la ville annonce un déficit de près de 7 millions de francs. La commune pourrait devoir emprunter jusqu’à 25 millions pour investir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.