Passer au contenu principal

Repensée, Rovéréaz sort doucement de terre

Avec l’aide de la population, le collectif chargé de la ferme sème les graines de son ambitieux projet.

Le collectif en charge de la Ferme de Rovéréaz organise son deuxième chantier participatif.
Le collectif en charge de la Ferme de Rovéréaz organise son deuxième chantier participatif.
Marius Affolter
Des travaux très variés étaient au programme : jardinage, construction ou encore peinture.
Des travaux très variés étaient au programme : jardinage, construction ou encore peinture.
Marius Affolter
Elise Magnenat, membre du Collectif Rovéréaz - Ferme agroécologique.
Elise Magnenat, membre du Collectif Rovéréaz - Ferme agroécologique.
Marius Affolter
1 / 9

Des dizaines de petites mains encouragent la terre de Rovéréaz à donner ce qu’elle a de meilleur. Près de 150 participants sont venus s’essayer à la permaculture (un mode d’action qui prend en compte la biodiversité de chaque écosystème) lors du deuxième chantier participatif organisé ce week-end par le collectif Rovéréaz - Ferme agroécologique, choisi par la Municipalité, en novembre, pour la reprise du domaine agricole. En avril, la première édition en avait déjà attiré 200. «Ce sont de vrais moments de rencontre. On ne cherche pas de la production pure, plutôt à montrer ce qu’il est possible de faire avec la permaculture», souligne Elise Magnenat, l’un des membres du collectif. «Ça fait du bien de passer une journée au contact de la terre, s’enthousiasme Nataly, venue avec son fils. Je n’ai jamais jardiné, mais on apprend en pratiquant et en regardant les autres.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.