Passer au contenu principal

Le Conseil communal de Lausanne, un organe en mue perpétuelle

Sur les 100 élus en 2016, seuls 59 sont encore en place. Un phénomène multifactoriel qui n’inquiète pas les partis, fatalistes.

Élections ailleurs, raz-le-bol, déménagement: les causes de départ varient.
Élections ailleurs, raz-le-bol, déménagement: les causes de départ varient.
Jean-Bernard Sieber

Et deux de plus! Sophie Michaud Gigon filera bientôt siéger au Conseil national alors qu’Alice ­Genoud remplacera Léonore Porchet au Grand Conseil. Résultat des courses, le Conseil communal de Lausanne perdra deux élues Vertes, puisque leur parti interdit les doubles mandats.

Au moment des élections fédérales, le retrait d’une élue de la gauche radicale genevoise et son remplacement par une vient-ensuite ont provoqué de vives critiques. Elle a notamment été accusée de ne pas respecter la volonté populaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.