Passer au contenu principal

Le resto de la piscine de Prilly rouvre pour l’été

Une nouvelle équipe reprend l’adresse dès mi-juin. La Commune a trouvé un arrangement financier avec l’ancien patron après des mois de litige.

Normalement ouvert toute l'année, le restaurant de la piscine a montré portes closes tout l'hiver.
Normalement ouvert toute l'année, le restaurant de la piscine a montré portes closes tout l'hiver.
Odile Meylan

Le restaurant de la piscine de Prilly va changer de patron et de nom, mais il ouvrira bel et bien pour la saison d’été. La Vague, c’est fini. Place à L’Almara, qui accueillera les clients dès le 15 juin prochain. Le syndic, Alain Gillièron, l’a annoncé lundi à la tribune du Conseil communal, ajoutant que la Municipalité espère clore ainsi un dossier à la fois «compliqué et chronophage». Et pour cause.

L’automne dernier, la Municipalité décidait de résilier le bail de l’exploitant de La Vague, locataire depuis la reconstruction du bâtiment en 2012. Peu après, en novembre, la police du commerce prononçait la fermeture de l’établissement. Mais alors que la Ville mettait au concours la reprise de celui-ci dès décembre, les jeux n’étaient pas faits. L’ancien patron a en effet déposé un recours en justice contre son éviction. Au final, il aura fallu l’échec d’une conciliation, puis deux séances devant le juge pour parvenir à un accord.

«Nous avons obtenu la restitution des clés au 15 avril, soit plus de six mois avant l’échéance du bail», a relevé le syndic. Tout l’enjeu pour la Commune était de libérer les locaux pour la saison estivale. La convention de départ signée avec l’ancien exploitant implique ainsi un arrangement financier. Mais sur ce point, le syndic ne donne aucun détail. Le montant négocié a été transmis à la commission de gestion «sous le sceau de la confidentialité». Et pour qui souhaiterait connaître la facture, il faudra donc attendre de lire les comptes 2019 de la Ville.

Cuisine méditerranéenne

Concernant le nouveau restaurant de la piscine de Prilly, outre son nom, on sait qu’il sera géré par cinq associés et proposera une cuisine méditerranéenne. Si les cuisines ouvrent dans un peu plus d’un mois, les baigneurs qui fréquentent déjà la piscine malgré le temps maussade peuvent déjà se rendre au snack, lui aussi géré par L’Almara.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.