Passer au contenu principal

La retraite du pasteur met Saint-Laurent «dans le cirage»

Depuis 2011, l’église du centre-ville de Lausanne fait le culte «autrement». Avec le départ de Jean Chollet, son avenir est incertain.

L'église Saint-Laurent.
L'église Saint-Laurent.
Patrick Martin

Les Lausannois qui passent sur la place Saint-Laurent y sont habitués. Sur la porte de l’église, une grande banderole annonce la couleur: dimanche à 10h, on ne donne pas le culte «habituel», mais «autrement». Depuis 2011, c’est peu dire que le lieu de culte s’est taillé une réputation iconoclaste. Entre autres coups d’éclat, ses deux pasteurs, Jean Chollet et Daniel Fatzer, ont fait paraître un avis de décès pour Jésus dans la presse, bradé des cercueils pour questionner la résurrection et exposé une carcasse de voiture sur le parvis. Licencié en 2016, Daniel Fatzer a même fait une très médiatique grève de la faim dans la nef.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.