Passer au contenu principal

Une rivière souterraine contre les inondations

Une galerie de 2 km sera construite entre Prilly et l’UNIL pour 80 millions. Elle captera des crues qui peuvent être dévastatrices.

Outre quelque 10 millions de dégâts enregistrés dans la région, la crue de 2008 a inondé le bassin de rétention creusé à Chavannes-près-Renens. Les quatre bassins inondables réalisés dans les années 2000 pour parer aux risques ne sont aujourd’hui plus suffisants.
Outre quelque 10 millions de dégâts enregistrés dans la région, la crue de 2008 a inondé le bassin de rétention creusé à Chavannes-près-Renens. Les quatre bassins inondables réalisés dans les années 2000 pour parer aux risques ne sont aujourd’hui plus suffisants.
DR

Elles avaient laissé un sacrément mauvais souvenir. Au point qu’on en reparle plus de dix ans après. Les crues qui ont frappé l’Ouest lausannois en 2008 ont causé plus de 10 millions de francs de dégâts, avec leur litanie de caves, passages souterrains et parkings inondés. Dans la région, on chiffre même à 200 millions la facture d’une crue dite centennale, soit susceptible de se produire tous les cent ans. Pour parer à ces risques, un projet d’un coût total de plus de 80 millions de francs a été dévoilé mardi par le Canton et les Communes de Renens et de Lausanne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.