Passer au contenu principal

Ruade contre un locatif traité de «blockhaus»

Une pétition est lancée contre l’immeuble qui doit s’élever sur la place de la Sallaz à l’emplacement de bâtiments datant des années 1930.

François Mercanton, président de l'association Mouvement de défense de Lausanne, récolte des signature sur la place de la Sallaz. Les édifices menacés par le projet de densification sont un ancien garage – derrière lui sur la photo – et les deux bâtiments situés de part et d'autre. A ce stade, la pétition compte une petite centaine de signatures.
François Mercanton, président de l'association Mouvement de défense de Lausanne, récolte des signature sur la place de la Sallaz. Les édifices menacés par le projet de densification sont un ancien garage – derrière lui sur la photo – et les deux bâtiments situés de part et d'autre. A ce stade, la pétition compte une petite centaine de signatures.
CHRISTIAN BRUN

La place de la Sallaz n’est plus à une bataille près. Cette fois, les regards sont braqués sur les numéros 76 et 78. Le Mouvement pour la défense de Lausanne a lancé une pétition contre le projet de démolition et de reconstruction de deux bâtiments des années 1930 – dont l’un abritait la Brasserie de la Sallaz – et de l’ancien garage qui les sépare.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.