Le Salon du mariage de Lausanne est aussi pour les amoureux

ManifestationL’organisation du salon de fin janvier à Beaulieu a changé de mains et veut toucher un public plus large.

Si le salon a changé de mains - ici le Salon MariNatal de 2012 -, les nouveaux organisateurs ont conservé les traditionnels défilés.

Si le salon a changé de mains - ici le Salon MariNatal de 2012 -, les nouveaux organisateurs ont conservé les traditionnels défilés. Image: Patrick Martin - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Enfin! Dès cette année à Beaulieu, il faut être amoureux pour se marier. Après 17 éditions du Salon du mariage de Lausanne, l’organisateur bernois MariNatal a renoncé à ce rendez-vous romand pour se concentrer sur Berne et Bâle. Les nouveaux organisateurs, Mariage.ch et Grand Chelem Event, tous deux basés à Renens, l’ont rebaptisé Salon du mariage et des amoureux. Il se tiendra du 22 au 24 janvier dans la halle 1 de Beaulieu.

«Nous voulions un nom évocateur, qui ouvre le salon à un public plus large et attire ceux qui ne sont pas encore dans un projet concret», explique Pascal Duperret, chef de projet chez Grand Chelem. Les délais courts n’ont pas permis aux organisateurs de «révolutionner» la manifestation – ils ont obtenu le mandat en octobre –, mais un gros effort a été mis sur l’ambiance et sur la décoration, qui sera aussi olfactive.

Les organisateurs ont signé pour trois éditions et ont «plein d’idées». «Cette année, nous devons satisfaire les 72 exposants inscrits, qui nous attendent au tournant, et attirer de nouveaux visiteurs. Ensuite, nous pourrons innover», commente Pascal Duperret. Un des objectifs à terme: atteindre les 100 exposants et migrer dans la halle sud.

Programme et exposants sur www.salon-mariage-lausanne.ch (24 heures)

Créé: 19.01.2016, 10h37

Articles en relation

Jeunes mariés en quête du mariage parfait

Lausanne Le Salon du mariage, ou des centaines de couples qui se préparent à se dire «oui». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.