Le salon Planète santé life quitte Lausanne

FoireAprès deux éditions au SwissTech Convention Center de l’EPFL, le grand raout sera à Palexpo en octobre.

Un des stands du salon de 2016 qui s'est tenu en novembre au SwissTech Convention center de l'EPFL.

Un des stands du salon de 2016 qui s'est tenu en novembre au SwissTech Convention center de l'EPFL. Image: Jean-Bernard Sieber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tester ses capacités pulmonaires, se balader dans un intestin géant, faire passer une IRM à sa peluche sont quelques-unes des nombreuses activités proposées en 2014 et en 2016 par le salon Planète Santé live. Ce grand raout tout public a ainsi séduit pas moins de 29'000 visiteurs il y a deux ans, selon les chiffres de l’organisateur. Cette année, les curieux devront se déplacer jusqu’à Genève pour profiter des animations proposées par une centaine d’exposants et d’un nombre semblable de conférences thématiques. Pourquoi une telle infidélité? «Nous avons besoin de davantage d’espace, explique le directeur, Bertrand Kiefer. Nous passons de 6000 m2 à Lausanne à environ 8000 à Genève.» L’organisateur mentionne également quelques problèmes de stationnement qui ont engendré des frais supplémentaires pour gérer le flux de voitures. Sans oublier qu’en 2016, pour sa 2e édition, Planète Santé live a aussi occupé, en partie, le Rolex Learning Center, obligeant les visiteurs à se déplacer.

Ce départ ne semble pas contrarier particulièrement Christophe Leyvraz, chef des relations client au SwissTech Convention Center (STCC): «La période d’octobre et de novembre correspond à la haute saison. Nous n’avons pas eu de peine à remplir notre centre. Nous allons d’ailleurs accueillir sept conférences et congrès scientifiques durant ces deux mois.» Sans articuler de chiffres, Bertrand Kiefer admet aussi que l’ensemble des prestations coûte nettement plus chez au STCC qu’à Palexpo. «Malgré un succès populaire, nous avons de la difficulté à rentabiliser notre salon», explique-t-il.

Et Christophe Leyvraz d’expliquer: «Nous ne sommes pas un centre d’exposition et proposons un service «Plug and Play». À Palexpo, l’exposant peut louer la surface au mètre carré près, mais l’espace est totalement nu. Il faut ensuite l’éclairer, le décorer, entre autres.»

Planète Santé live n’exclut pas de revenir à Lausanne pour une prochaine édition, mais à Beaulieu cette fois. «Le système de santé est cantonal, tenir le salon ailleurs permet donc de toucher d’autres acteurs, précise Bertrand Kiefer. Nous allons d’ailleurs organiser un salon à Martigny en 2019.»


www.planetesante.ch Planète Santé live, troisième édition, du 4 au 7 octobre 2018, à Palexpo, Genève. (24 heures)

Créé: 10.06.2018, 15h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.