La Sauge réajustée est prête à pousser à Palézieux

AménagementLe projet de densification semble enfin prêt à se concrétiser. Il attirera finalement 1100 habitants.

L'emprise du projet a été revue, certains terrains qui devaient devenir constructibles vont finalement rester agricoles. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette fois semble être la bonne. Pensé depuis 1995, lancé en 2005 et plusieurs fois freiné, le projet de densification «À la Sauge» devrait enfin voir le jour à Palézieux-Gare. Il a été redimensionné pour accueillir 1100 nouveaux habitants contre les 1700 à 1900 d’abord envisagés. Certaines parcelles auparavant ciblées resteront donc en zone agricole. Pour rappel, le dossier avait subi un sérieux coup d’arrêt en lien avec la 4e révision du Plan directeur cantonal.

Le Canton ayant accepté un projet revu à la baisse, l’Exécutif peut aller de l’avant. «Nous avons obtenu des retours très positifs de l’État sur l’étude préliminaire, en avril dernier. D’ici septembre, nous enverrons le plan de quartier au Service du développement territorial pour l’examen préalable», annonce le municipal Olivier Sonnay.

L’objectif est de publier l’enquête en 2020, finaliser la planification en 2021 et démarrer le chantier en 2022 pour accueillir ensuite les habitants progressivement jusqu’en 2032.

Après l’échec de la mouture précédente, la Municipalité avait fixé deux conditions pour poursuivre ce projet. La première: il fallait que Hansruedi Blaser soit remboursé. Ce propriétaire de parcelle avait été sollicité par l’ancienne Municipalité de Palézieux pour investir avec la perspective de pouvoir vendre ses terrains à bâtir. Ce sont eux qui resteront finalement en zone agricole. Une convention a été signée. Dès que le plan de quartier sera définitivement validé, l’intéressé sera remboursé par le fonds immobilier qui mène le projet.

La seconde: il fallait que la Commune dépense «le strict minimum» pour les nouvelles études et l’adaptation technique du dossier. Là encore, un accord a été trouvé et ce sont les propriétaires qui paieront, explique Olivier Sonnay.

«Il y a tout de même du positif dans le fait d’avoir repensé ce plan de quartier, en particulier pour les aspects environnementaux. Nous voulons un site durable et autonome en énergie, ce qui n’était pas vraiment le cas auparavant», souligne l’élu.

À noter qu’une structure pour la petite enfance est envisagée, à moyen terme, au cœur du site.

Créé: 09.07.2019, 08h53

Articles en relation

Le projet Palézieux Plus pourrait être abandonné

Aménagement du territoire Le programme de densification est fortement contraint par la LAT. Lancé il y a plus de dix ans, il est menacé. Plus...

Premier compromis trouvé pour la gare de Palézieux

Travaux La signature d’une convention doit garantir la sécurisation du site, souhaitée de longue date. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...