Sauvabelin fête sa tour et pense au sort de son auberge

LausanneAlors que les travaux de rénovation de l’édifice en bois sont terminés, la population sera consultée sur l’avenir du restaurant.

La population lausannoise sera consultée pour décider du sort de l'Auberge de Sauvabelin. Si elle devait faire l'objet d'une rénovation, celle-ci ne concernerait que le rez-de-chaussée, pour des raisons financières.

La population lausannoise sera consultée pour décider du sort de l'Auberge de Sauvabelin. Si elle devait faire l'objet d'une rénovation, celle-ci ne concernerait que le rez-de-chaussée, pour des raisons financières. Image: Marius Affolter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sauvabelin joue à l’été indien. Samedi matin, nombreuses étaient les familles à venir profiter de la verdure ensoleillée du bois des hauts de Lausanne et de sa tour, totem emblématique dont la rénovation, achevée en juillet, était fêtée ce week-end. «Cette tour, faite avec du bois lausannois, c’est une belle histoire d’amitié mais c’est aussi l’écho de la volonté de la Municipalité de relancer la construction en bois dans cette ville», a souligné la municipale du Logement, de l’Environnement et de l’Architecture Natacha Litzistorf. Cette dernière était présente aux côtés de l’Association des amis de la Tour de Sauvabelin pour célébrer, en musique, la fin du chantier. Trois étés de travaux, pour un investissement d’environ 450 000 francs, ont été nécessaires afin de garantir la sécurité de cet édifice de 35 mètres en bois massif, achevé en 2003 et qui accueille environ 70 000 paires de mollets par année.

Tranquilles pour 5 ans

Pensée comme un symbole de développement durable, la tour a toujours été traitée naturellement hormis quelques collages rendus impératifs récemment. Les zones les plus fragiles ont été consolidées et des mesures prises pour limiter la pourriture des têtes de marches et des montants verticaux. «Nous devrions être tranquilles pour au moins cinq ans c’est-à-dire jusqu’à son 20e anniversaire, estime Etienne Balestra, chef du Service des parcs et domaines lausannois. D’ici là, nous essayerons de réagir au plus vite à chaque fois que nous repérerons quelque chose.»


A lire: Le lac de Sauvabelin passe l'été au sec


Après la renaturation du lac et l’aménagement de la place de jeux, la rénovation de la tour participe à la grande cure de jouvence offerte à Sauvabelin. Cette dernière pose inévitablement la question du devenir de l’Auberge de Sauvabelin, au point mort depuis début 2015. «Du fait de ces différentes interventions importantes, le contexte a un peu changé, démarre Natacha Litzistorf. Nous réfléchissons au fonctionnement du site et nous ferons appel à la population, via une démarche participative, pour savoir comment elle imagine ce lieu et à quel point l’auberge est chère au cœur des Lausannois.»

Un restaurant de trop?

Concrètement, il ne sera pas possible de rénover l’établissement en profondeur pour des raisons financières. D’autant plus que la pinte, ouverte juste à côté, pourrait aussi nécessiter quelques retouches. «Il est clair que nous voulons conserver un lieu de restauration mais nous souhaitons aussi prendre le temps d’agir intelligemment et conformément aux envies de la population», indique la municipale. Dans tous les cas, si l’auberge devait être remise au goût du jour, seul le rez-de-chaussée serait concerné. Il appartiendra donc aux Lausannois de décider s’ils tiennent à conserver deux établissements ou si la seule pinte leur suffit, comme c’est le cas actuellement. La consultation pourrait être menée avant la fin de l’année 2017. (24 heures)

Créé: 25.09.2017, 09h07

La tour en bois fêtera ses 15 ans en 2018



(Marius Affolter)

Articles en relation

Pour les enfants, la place de Sauvabelin est la plus belle

Lausanne Il y avait du monde aux balançoires pour la Journée de la Forêt. Mais les nouvelles aires de jeu de la ville séduisent au quotidien Plus...

Le lac de Sauvabelin passe l'été au sec

Lausanne Les travaux d’aménagement continuent afin de pouvoir accueillir les promeneurs et les batraciens au printemps 2017. Plus...

La Tour de Sauvabelin ferme jusqu’en septembre

Lausanne Inauguré en 2003, l’édifice en bois situé sur les hauts de la ville va subir des travaux de rénovation. Plus...

L’Auberge de Sauvabelin contrarie la Commune

Lausanne Excédé par les autorités, l’ancien tenancier a quitté les lieux. La gérance a été mise au concours depuis le 6 février. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...