Passer au contenu principal

À sec, les sauveteurs de Pully appellent à l’aide

Le Sauvetage cherche des fonds pour remplacer son bateau en fin de vie.

La vedette d'intervention date de 1981. Les pannes sont fréquentes.
La vedette d'intervention date de 1981. Les pannes sont fréquentes.
DR - Sauvetage de Pully

Les membres du Sauvetage de Pully craignent de ne plus pouvoir porter secours aux navigateurs et plaisanciers en difficulté. Leur bateau d’intervention date de 1981; il est en fin de vie. Les intempéries ont fragilisé sa coque et les moteurs tombent régulièrement en panne.

Il faut acheter une nouvelle embarcation, et vite. La section pulliérane – l’une des 34 affiliées à la Société internationale de sauvetage du Léman – recourt au financement participatif via la plateforme gofundme.com. Les subventions communales et cantonales ne représentent que 15% environ de son budget de fonctionnement (20'000 francs par an). «Nous ne sommes pas considérés comme un service public, rappelle Michaël Dumas, le président. Nous sommes des bénévoles, «alarmables» en tout temps. Nous ne facturons pas nos prestations.» Lesquelles se financent via des dons, les cotisations et surtout l’organisation de manifestations. «Mais nous avons dû arrêter la Fête annuelle du Sauvetage, faute de trouver des gens pour y travailler. Depuis quelques années, la société perd de l’argent. Les réserves arrivent bientôt à sec.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.