Une silent disco géante à Saint-François pour fêter Nouvel-An

Fin d'annéeBô Noël joue les prolongations pour sa troisième édition. Coup d’envoi des festivités le 22 novembre.

Le 31 décembre, Bô Noël organise une silent party en plein air. La place Saint-François (ici en 2015) s’embrasera sur les coups de minuit.

Le 31 décembre, Bô Noël organise une silent party en plein air. La place Saint-François (ici en 2015) s’embrasera sur les coups de minuit. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Bô Noël, la nouvelle mouture du Marché de Noël lausannois lancée en 2015, étend son périmètre et sa durée. La manifestation fera durer le plaisir jusqu’à Nouvel-An avec des animations musicales et des concerts jusqu’à 2 h du matin sur les différents marchés. Sous les tentes de Saint-François, place à une silent disco en plein air. Les noceurs sont invités à déposer leur casque sur les coups de minuits pour admirer l’embrasement de la place.

Pour le lancement des festivités aussi (le 22 novembre), les organisateurs innovent en proposant un spectacle spécialement conçu pour l’occasion par la Compagnie Transe Express, Lustre musical étincelant (19h). Les artistes – six musiciens aux tambours, deux chanteuses et une acrobate – promettent de transformer la place Centrale en «salon musical».

Le programme dédié aux familles s’étoffe. Le Village des Enfants migre à la Louve. La place – qui retrouve ses balançoires lumineuses – sera entièrement dédiée aux petits avec des ateliers, des lectures de contes, des chasses au trésor…

Bière et cannabis vaudois
Vitrine des saveurs locales, l’Iglôo et la Ferme du Terroir proposeront cette année encore des menus typiquement vaudois à la place de l’Europe. Les fromagers de L’Étivaz fabriqueront leurs merveilles dans un chauderon au feu de bois, sous les yeux des curieux. Abonné aux vins de la Ville de Lausanne, Bô Noël se met aussi à la bière artisanale. Place de l’Europe toujours, une bière locale sera brassée, mise en fût, puis dégustée à la fin de la manifestation. À tester dans les stands: une gamme éphémère baptisée La Vaudoiserie, trois breuvages spécialement commercialisés par des brasseries de la région. À découvrir aussi: un bar à cannabis vaudois. «Un produit du terroir comme un autre», sourit Suzanne Gabriel, responsable de la marque Terre Vaudoise, partenaire de l’évènement.

Les adeptes de shopping retrouveront la Bôutique des Créateurs, place Pépinet, pourvue de 25 enseignes.

Centre névralgique de la fête, les tentes de Saint-François bénéficieront d’une ambiance sonore soignée, annoncent les organisateurs. Ces derniers remettent le couvert à Chauderon. L’an dernier, ce marché satellite avait peiné à trouver son public. Il sera désormais possible d’y faire des emplettes en cassant la croûte.

Budget à la hausse
On l’a dit, Bô Noël se développe. Le budget de la manifestation aussi: 950'000 francs en 2017, contre 800'000 francs en 2016 et 650'000 francs en 2015. Partenaire convaincu, la Ville de Lausanne fait part de son enthousiasme en la personne du municipal Pierre-Antoine Hildbrand. «Cette manifestation a su donner un autre goût à la période de Noël.»

Nouveaux sites investis: la place de la Palud, garnie d’un Bô Sapin de Noël – et la terrasse de Bel-Air, qui héberge une tente dédiée à la présentation des Jeux olympiques de la jeunesse, attendus à Lausanne en 2020. (24 heures)

Créé: 17.11.2017, 07h13

Bô Noël

Du 22 novembre au 31 décembre.
Tous les détails sur www.bo-noel.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...