Le site qui gère en ligne la mort des gens est primé

TechnologieLa plateforme lausannoise Tooyoo.ch remporte le prestigieux Gold Award Innovation 2018 à Zurich.

Ce prix devrait donner une grande visibilité aux entrepreneurs lausannois.

Ce prix devrait donner une grande visibilité aux entrepreneurs lausannois. Image: Tooyoo.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le miracle espéré par les cinq salariés de La Mobilière à la tête de la start-up Tooyoo.ch, qui permet à tout un chacun d’organiser ses funérailles et sa succession depuis son smartphone, a bel et bien eu lieu. Jeudi soir, dans le centre événementiel zurichois Samsung Hall complet à l’occasion du Best of Swiss Web, la petite équipe a décroché le Graal de l’e-entreprenariat. En effet, le seul projet romand en lice a remporté le Gold Award Innovation 2018, l’un des prix les plus prestigieux dans le domaine du digital en Suisse, devant 301 autres concourants. Et pas des moindres.

Des mastodontes alémaniques se sont en effet âprement disputé une place sur les deux autres marches du podium: UBS termine 3e et la Banque Wir, la SRF ainsi que Migros finissent deuxième ex æquo.

«Notre projet Tooyoo était la plus petite structure du concours, s’exclame avec une fierté non dissimulée Ralph Rimet, cofondateur de Tooyoo et chef de projet. C’est vraiment lorsque nous étions sur le retour, en direction de l’EPFL où nous sommes basés, que nous avons réalisé ce que nous avions accompli. C’est une sorte d’exploit.»

Par ailleurs, ce prix devrait donner une grande visibilité aux entrepreneurs lausannois. «Cette récompense est une source d’inspiration pour toutes les entreprises qui ont l’occasion de découvrir en détail des projets ayant trait, par exemple, à la communication numérique ou encore à l’e-commerce, poursuit Ralph Rimet. Nous sommes très heureux de voir notre labeur récompensé. C’est la célébration d’un travail d’équipe qui inclut autant les pôles de compétence Expérience Utilisateur que Design ou Développement.»

Créé: 13.04.2018, 18h22

Articles en relation

Une start-up qui gère des funérailles en ligne est nominée au Best of Swiss Web

Technologie Tooyoo, un site qui permet à ses utilisateurs de préparer leur mort, espère gagner un prix à Zurich. Plus...

Les funérailles dépoussiérées

Société Organisé à Lausanne jusqu’à dimanche, le Toussaint’s Festival lève le voile sur les coulisses de l’enterrement. Un rituel qui se fait de plus en plus personnalisé. Plus...

Le repos éternel ne doit-il durer que 25 ans?

Cimetières Face aux désaffectations légales et aux nouvelles mœurs funéraires, les communes vaudoises s’adaptent. Elles se veulent humaines et à l’écoute. Plus...

«Marie, je veux continuer à marcher avec toi»

Le récit Alix N. Burnand est conteuse. Thanatologue, spécialisée dans les questions de la mort, elle doit vivre avec le décès brutal de sa fille en montagne, le 6 septembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.