«Slash Média» va mettre la plume sous la porte

PresseLe webmagazine des jeunes, lancé en 2016, s’arrête fin août pour des raisons de budget et d’essoufflement de ses rédacteurs bénévoles.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Il y a eu un essoufflement général.» On sent de la tristesse dans la voix du journaliste Malick Touré-Reinhard, l’actuel rédacteur en chef du magazine web romand «Slash Média». Son idée, son rêve aussi, c’était de faire du journalisme autrement, pour le plaisir avant tout, «sans une constante recherche du buzz, sans pression commerciale, sans sujet éculé pour boucler l’édition du jour». Fondé en septembre 2016, «Slash Média» mettra la plume sous la porte à la fin du mois d'août.

La touche de «Slash Média», c’était la jeunesse de ses rédacteurs bénévoles qui souhaitaient donner un coup de frais à l’info culturelle et sociétale: ils avaient tous entre 15 et 30 ans. C’était leur tremplin. Malick Touré-Reinhard: «Au plus fort du webmagazine, nous étions une quinzaine. Aujourd’hui, je reste seul à sa tête, épaulé par deux pigistes.»

«Il y a eu un essoufflement général»

«Slash Média» va ainsi s’arrêter «pour de bêtes raisons de budget et d’absence de motivation», poursuit-il. Sans omettre une concurrence dés­ormais accrue des autres médias romands, plus traditionnels, notamment en mettant à disposition des jeunes talents du matériel «au top», principalement audiovisuel.

«Ces médias font de plus en plus confiance aux jeunes. Ils ont les moyens d’étoffer leurs rédactions et ils recrutent. Alors oui, je suis triste que l’aventure s’arrête, mais j’en appelle aux médias romands pour qu’ils continuent à inviter cette jeunesse compétente, alerte et proactive au sein de leurs rédactions, comme lors d’opérations spéciales du genre de Labo 24 lancée il y a quelques années par «24 heures.»

Créé: 23.07.2019, 16h41

Articles en relation

Un esprit libre dans un corps immobile

Portrait Malick Touré-Reinhard, graphiste et agitateur des réseaux sociaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.