Passer au contenu principal

Des soignants à domicile crient à la déshumanisation

Quatre employées de CMS lausannoises font part de leurs inquiétudes. Elles déplorent la valse des clients et dénoncent leurs conditions de travail.

Pour faire face au vieillissement de la population, le Canton de Vaud milite pour le renforcement du maintien à domicile. Les CMS sont toujours plus sollicités.
Pour faire face au vieillissement de la population, le Canton de Vaud milite pour le renforcement du maintien à domicile. Les CMS sont toujours plus sollicités.
KEYSTONE

Déshumanisation, mauvaise organisation et manque de dialogue. Les mêmes mots reviennent dans la bouche de quatre employées de centres médico-sociaux (CMS) lausannois. Ces auxiliaires de santé que nous appellerons Yasmine*, Carmen*, Viviane* et Inès* travaillent dans les soins à domicile depuis de longues années. Elles ont décidé de parler de leur démotivation mais anonymement, de peur de perdre leur emploi. «Nos chefs sont en train de nous décourager complètement. Ils n’ont pas de respect, ni pour nous ni pour les clients.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.