Passer au contenu principal

Soupçon de délit de faciès suite à une interpellation musclée

Un joggeur cap-verdien arrêté par erreur avait porté plainte contre la police. La gauche a demandé des explications lors du Conseil communal.

image d'illustration.
image d'illustration.
Eric Jaquerod

Le 28 octobre dernier, Claudio, un jeune cap-verdien qui faisait son jogging à proximité de la place du Tunnel, à Lausanne, avait été brutalement interpellé par erreur. Roué de coups, s'estimant injustement traité et dissuadé de porter plainte, l'homme avait témoigné dans Le Matin.

Mardi, le quotidien nous apprenait que l'affaire déborde désormais aussi bien sur le champ judiciaire que dans l'arène politique. Le jeune homme a déposé une plainte pénale contre inconnus auprès du Ministère public vaudois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.