Les squatters de Pully priés de lever le camp

ConflitLe président du Tribunal de Vevey leur a ordonné de quitter la Villa Romantica

Image: YANNICK BAILLY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Propriété d’Esther Locher-Gurtner, une dame fortunée disparue en septembre 2011, la Villa Romantica, à Pully, est occupée par des squatters depuis l’an dernier.

Au lendemain de l’occupation des lieux, le légataire testamentaire a déposé, le 8 novembre 2012, une plainte pénale et chargé un avocat d’engager une procédure d’expulsion au civil. Le 13 février dernier, le président du Tribunal de Vevey a ordonné à tous les occupants de la parcelle de libérer les lieux dans un délai de quarante-huit heures, ou de risquer l'expulsion par la force.

Selon nos sources, le Collectif du 24 janvier comptait quitter les lieux le 18 février. Une information que Charlotte Iselin, avocate du collectif, n’a pas souhaité nous confirmer. Ce n’est donc qu’aujourd’hui, 19 février, qu’on saura si les squatters ont tenu parole.

Créé: 19.02.2013, 07h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.