Une start-up lausannoise remporte le prix Strategis

InnovationLe jury a récompensé la start-up spécialisée dans les nanofibres L.E.S.S

(De gauche à droite) Yann Tissot et Simon Rivier, fondateurs de Light Efficient SystemS.

(De gauche à droite) Yann Tissot et Simon Rivier, fondateurs de Light Efficient SystemS. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La cuvée 2013 fut particulièrement bonne». Comme les autres membres du jury, John Sidrak en charge du prix Strategis raconte combien il a été difficile de trouver un vainqueur parmi les huit start-up finalistes encore en course dans le cadre de cette 21e édition.

L’heureux élu de ce mardi 15 avril s’appelle Light Efficient SystemS (L.E.S.S.). Cette start-up, basée à Lausanne et cofondée par Yann Tissot et Simon Rivier, est à l’origine d’une nanofibre ultra-fine capable de réduire la consommation en énergie des ordinateurs portables et autres tablettes.

«Nous avons décerné cette récompense à l’entreprise qui collait le mieux à nos trois critères de jugement: l’innovation; la réalisation et la capacité d’expansion», détaille encore John Sidrak. Pour la première fois ce sont des binômes d’étudiants qui se sont chargés d’auditer les huit candidats en lice. Dans leur rapport sur L.E.S.S., Léa Montfajon et Quentin Stampfli ont été séduits par «la maturité actuelle de leur technologie» ainsi que par «leur capacité à générer des marges suffisamment élevées et cela malgré un volume de vente encore faible».

Quant aux perspectives de croissance, elles ont également laissé rêveurs les deux étudiants et les membres du jury: «Le marché du rétro-éclairage est en pleine croissance, puisqu’il valait plus de sept milliards en 2011 et qu’il est attendu autour des 12,5 milliards en 2015. Il s’agit donc d’un secteur en expansion qui devrait permettre à L.E.S.S. de réaliser de gros revenus et cela même sans supplanter les autres concurrents».

Depuis sa fondation au milieu de l’année 2012, L.E.S.S. a accumulé les distinctions. Son potentiel a en effet déjà été salué par la fondation Vigier, par Venture Kick ou encore par le prix Vittoz.

Sur la deuxième et troisième place du podium viennent Domosafety et son système d’aide aux personnes âgées, suivi par Newscron, le créateur tessinois d’une application de gestion de l’actualité. (24 heures)

Créé: 15.04.2014, 20h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.