La suppression «préventive» d’un arrêt de bus suscite l’émoi

LausanneAprès une nouvelle collision entre un trolleybus et un train, les TL ont condamné une halte à l’avenue d’Echallens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A chaque fois qu’un accident se produit sur l’avenue d’Echallens, à Lausanne, le débat sur la sécurité routière le long de cette artère urbaine reprend de plus belle. Vendredi dernier, un bus des Transports publics de la région lausannoise (TL) et un train de la ligne Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) sont entrés en collision sur cette route, faisant plusieurs blessés, heureusement sans gravité (selon la police). En réaction, la direction des TL a décidé vendredi en fin de journée de condamner l’arrêt de bus Saint-Paul, juste à côté du lieu de l’accident. Une mesure rare et exceptionnelle, de l’aveu même du transporteur.

Pour voir l'infographie en grand, cliquez ici.

Si on en est arrivé là, c’est parce qu’il s’agit du deuxième accident du genre cette année. Il est vrai que le couloir TL passe sur la même chaussée que celle qu’empruntent les rails, sur plusieurs centaines de mètres, et que le récent passage du LEB à la fréquence du quart d’heure a compliqué les choses. La circulation est réglée par des feux qui avertissent les conducteurs des bus si un train est en mouvement sur ce tronçon ou s’ils peuvent emprunter la voie. «Et ensuite les conducteurs appliquent les règles de la conduite à vue», complète Noémie Hatet, porte-parole des TL.

Mise en tunnel attendue

Son entreprise affirme ne pas encore savoir exactement ce qui s’est passé vendredi dernier. La police précise que l’enquête, les auditions des témoins et des acteurs de l’événement viennent de commencer.

Les usagers, eux, sont partagés. «Si c’est pour la sécurité des gens, il faut fermer cet arrêt», assène Maria Lucia Dos Santos, une habituée du quartier. D’autres sont sceptiques et attendent avec impatience l’enterrement du LEB. Un nouveau tunnel, réclamé par les riverains depuis de nombreuses années, est en effet à l’étude. Le dossier avance enfin, après des années de surplace. Mais ce tunnel ne sera pas construit avant au mieux 2020, ce qui fait craindre que l’arrêt ne soit supprimé jusque-là. Une situation difficile pour les personnes à mobilité réduite.

«Ce n’est pas de gaîté de cœur que nous l’avons supprimé, commente le municipal lausannois Olivier Français, membre du conseil d’administration des TL. Désormais, par mesure de précaution, les bus ne doivent plus circuler à cet endroit précis sur le couloir qu’ils partagent avec le train. L’arrêt ne peut donc pas être maintenu. Mais nous réfléchissons à d’autres solutions, et on ne va pas attendre la mise en tunnel pour les trouver et les mettre en application!» (24 heures)

Créé: 07.09.2015, 21h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.