Tempête dans le bassin de natation synchronisée

LausanneAccusations de harcèlement, limogeage de coaches féminines… La grogne au sein du club éclate en public à Mon-Repos

Une banderole explicite a été déployée dimanche, au moment de la remise des médailles du Championnat romand Espoirs de natation synchronisée.

Une banderole explicite a été déployée dimanche, au moment de la remise des médailles du Championnat romand Espoirs de natation synchronisée. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ambiance tendue ce week-end, alors que se déroulaient les championnats romands espoirs de natation synchronisée à la piscine de Mon-Repos, à Lausanne. Mais la tension n’avait rien de sportif. Une large banderole réclamant la réintégration de deux coaches licenciées a été déployée aux abords du bassin, en pleine cérémonie de remise des médailles. Le limogeage a été signifié peu de temps avant la compétition, au grand dam d’une partie des membres du club.

De quoi déclencher une émotion vive au sein de la section Artistique du club Lausanne Natation, qui regroupe les jeunes athlètes en natation synchronisée. Les parents de plusieurs d’entre elles ont adressé un courrier au comité directeur du club afin que soient réintégrées, sans délai, les coaches sanctionnées. Les jeunes nageuses elles-mêmes ont entrepris une démarche semblable pour les défendre.

Une sanction pour quel motif? C’est là que la situation se complexifie. Selon nos informations, il semblerait que les deux personnes concernées aient été remerciées dans le cadre d’un conflit de travail. Ceci alors qu’elles venaient de dénoncer des pratiques de harcèlement à leur encontre. Une enquête de l’Inspection du travail serait d’ailleurs en cours. Le service lausannois indique toutefois qu’il n’est pas autorisé à confirmer, ni infirmer, cette information.

Il apparaît que seule une véritable enquête serait en mesure de déterminer les responsabilités de ce qui apparaît comme un imbroglio. Une partie des parents de nageuses pointent du doigt la vice-présidente du club, en charge de la section Artistique. «Elle a créé le chaos», résume-t-on sous couvert d’anonymat. Les parents des nageuses disent craindre des représailles, voire la radiation du club.

Des «dysfonctionnements»

Mise en cause, Catherine Jaccard renvoie notre appel vers le président du club, Pierre Philippe Courvoisier. Or, celui-ci semble bien en peine de répondre à nos questions. Il nous a fait parvenir un courrier adressé au Canton, à la Ville et aux partenaires du club. Ce dernier reste vague, mais mentionne des «dysfonctionnements» qui auraient conduit le club à convoquer une assemblée extraordinaire à la fin mars. C’est à l’issue de cette séance que les coaches ont été licenciées. «Des éléments sont sortis qui dénonçaient des faits que le comité directeur ne pouvait cautionner», écrit le club.

Quels sont ces faits? Le mystère demeure, mais manifestement le torchon brûle entre deux camps de la section Artistique de Lausanne Natation.

Au Service des sports de la Ville de Lausanne, la tourmente laisse le directeur, Patrice Iseli, dans l’expectative: «Je découvre cette situation et n’en connais pas tous les tenants et aboutissants.» Il compte rencontrer les différents protagonistes d’une brouille qui ternit l’image du club lausannois. «La Ville n’est pas l’employeur, mais dans la mesure où nous versons des subventions, nous pourrions offrir une médiation.» (24 heures)

Créé: 07.05.2018, 20h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Un chien accompagne une pasteure dans les EMS, paru le 23 mai 2018
Plus...