Passer au contenu principal

Le temps s’est figé à Bellerive

Bloquée depuis début juin, l'horloge de la piscine ne reprendra pas du service avant l'été prochain.

FLORIAN CELLA -a

Le temps s’est figé à la piscine de Bellerive à Lausanne. Depuis l’ouverture, le 1er juin dernier, l’horloge suspendue au-dessus du bassin principal marque invariablement cinq heures moins dix. Ou seize-heures cinquante !

Au pays des montres, serait-on incapable de les réparer ? C’est à coup sûr la question que nombre de baigneurs, intrigués, posent chaque jour aux gardiens du bassin. Mais leur réponse reste vague.«Je n’ai pas d’explication, il s’agit d’un problème technique mais je n’en sais pas plus», nous a dit l’un d’eux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.