Les TL recensent les fissures avant de faire vibrer l’avenue d’Echallens

TravauxLes immeubles en surplomb du futur tunnel seront inspectés pour éviter que d’anciens dégâts ne soient imputés au chantier.

Les riverains résidant à l'est de l'axe routier ont reçu un courrier leur expliquant qu'une société passera dans les appartements afin de dresser un état des lieux d'avant chantier.

Les riverains résidant à l'est de l'axe routier ont reçu un courrier leur expliquant qu'une société passera dans les appartements afin de dresser un état des lieux d'avant chantier. Image: Patrick Martin - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Initié lundi, le percement du tunnel du LEB sous l’avenue d’Echallens sera suivi avec attention. En début de semaine, des riverains résidant à l’est de l’axe routier, soit à proximité immédiate du parc de La Brouette où démarrent les travaux, ont reçu un courrier à propos du chantier. La missive explique aux locataires qu’une société spécialisée passera dans les appartements au début du mois de septembre, afin de «procéder au constat préalable, pour but de relever les dégâts d’ores et déjà existants». En clair, un état des lieux «en vue des travaux pour la construction du tunnel du LEB». Il sera constitué de photographies et d’un rapport manuscrit.

Si le courrier porte l’en-tête de l’agence immobilière concernée, la démarche a en fait été initiée par les Transports publics lausannois (TL). «Sur la base des études qui ont été menées pour préparer le projet et en fonction de la vulnérabilité des bâtiments, nous avons enclenché, depuis ce printemps, des constats avant travaux, tant des bâtiments que des parcelles, dans un périmètre bien défini entre les gares d’Union-Prilly et de Lausanne-Chauderon», confirme Samuel Barbou, chef de projet.

Précautions habituelles

En fonction des adresses, ces relevés pourront se limiter aux façades et aménagements extérieurs ou alors englober aussi l’intérieur des logements. «Nous savons qu’il faut être plus attentif dans certains bâtiments, ce n’est pas lié au projet en lui-même mais plutôt à l’état de l’édifice, poursuit-il. Par cette campagne de constats, nous entendons établir, en lien avec les propriétaires, un état des lieux objectif. Celui-ci servira de référence pour déterminer fidèlement les impacts potentiels causés par les travaux.»

Pour autant, le rapport établi ne constituera pas un blanc-seing: «Nous traiterons au cas par cas les dégâts qui pourraient nous être signalés», poursuivent les TL. A noter par ailleurs que la convention passée récemment avec le dernier opposant lui offre des garanties en cas de dégradations dues au chantier (notre édition du 10 août 2017).

Toutes ces mesures signifient-elles que les risques sont élevés? «Non, il s’agit de précautions classiques et nécessaires, explique le conseiller aux Etats et ingénieur civil Olivier Français. Les travaux peuvent provoquer des déplacements ou des tassements qui ont parfois de petits effets secondaires. Il faut donc faire des constats avant et après pour que les choses soient claires.» La démarche n’est d’ailleurs pas inédite. En 2013 par exemple, dans le cadre des travaux du Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse (CEVA), 500 états des lieux avaient été menés à Genève.

«Comme c’est le cas lors de ce type de grand chantier souterrain, il se peut que des vibrations soient ressenties lors de l’excavation, dans un périmètre restreint, complète Samuel Barbou. Au niveau structurel des bâtiments, il n’y a néanmoins pas de risque pour la stabilité des ouvrages et si des nuisances sont éventuellement ressenties, elles ne doivent en aucun cas susciter de l’inquiétude.» (24 heures)

Créé: 24.08.2017, 18h21

Informations

Médiateur à disposition: 079 210 71 90 ou leb.tunnel@t-l.ch

Réunions: Secteur parc de La Brouette, le 11 septembre à 18 h 30, auditoire de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin. Secteur d’Union-Prilly: 13 septembre à 19 h, salle du Conseil communal de Prilly.

Articles en relation

Rentrée chamboulée à l'avenue d'Echallens

Lausanne Parc de la Brouette abandonné aux pelleteuses et bout d'avenue mise en sens unique, les travaux du tunnel du LEB ont commencé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...